Annuaire des sites de désinformation

Absit reverentia vero* ! Sont répertoriés dans cet index un grand nombre de sites complotistes et d’autres portails de « réinformation » qui ont le plus de portée en France et en Europe. Leur point commun ? La diffusion régulière de théories du complot, de fausses nouvelles, ou « fake news » ou le déni de faits scientifiques afin de « fabriquer du doute ». Vous y trouverez aussi les portraits de certains influenceurs qui usent de ces infox en tant qu’instrument politique.

Pour en faciliter la lecture, nous avons ajouté plusieurs éléments de compréhension : lignes éditoriales des sites, informations de propriété (publiques) et sources de référence. Notre annuaire ne prétend pas à l’exhaustivité ni à la perfection ; malgré notre vigilance et nos incessantes vérifications, il se peut que des personnes soient absentes de cet index, des sites non présentés, etc. De même, si vous estimez que des erreurs ont pu se glisser dans notre annuaire, vous pouvez nous en faire part en nous écrivant depuis cette page et en nous fournissant les éléments nécessaires pour tout ajout ou modification.

L’objectif de cet annuaire n’est pas d’affirmer que celui qui ne pense pas comme nous est un complotiste, mais bien d’éclairer ceux qui se posent des questions sur un site en particulier, pour renforcer la vigilance des internautes et prendre conscience que les mésinformateurs ne sont pas de simples citoyens « résistants » ou des « lanceurs d’alerte » isolés : il s’agit, incontestablement, d’un réseau idéologique aux ramifications protéiformes.

Index Alphabétique :

A | B | C | D | E | F | G | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A

Actu17 : blog tendance extrême droite assumée, désinformation (réinformation), racisme et islamophobie sont les maîtres-mots de ce pamphlétaire de la fachosphère qui prône un retour à l’État policier tout en diffusant des infos sans les vérifier ni les sourcer. L’auteur se présente comme journaliste, il n’en est rien. Adresse : actu17*fr. Propriété : Stéphane Cazaux.

Agora TV News (Suisse) : pseudo-media indépendant Suisse créé et animé par David Platek, un informaticien français résidant à Lausanne et se faisant passer pour un journaliste avec une fausse carte de presse. Parmi ses fréquentations, nous retrouvons sans grande surprise le complotiste covido-sceptique François de Siebenthal, Chloé Frammery et le gourour Gérard Scheller (voir à C), Rébecca Terniak (autre figure de l’anthroposophie suisse) ou encore Yan Lopez, un théoricien du complot soutenant le mythe de la « machination pédo-pornographique de nos élites ». Derrière la façade « bienveillante » et soi-disant apolitique de Agora TV se cachent en réalité des personnalités fortement poilitisées à l’extrême-droite. Ligne éditoriale mensongère, complotiste et diffamatoire. Propriété : David Platek. Adresse : agoratv*ch.

Agoravox : hub des théories conspirationnistes, repaire de complotistes soraliens (voir E&R à E) et de sympathisants de l’extrême droite qui diffusent tranquillement leurs théories fumeuses au milieu desquels se retrouvent quelques gauchistes égarés. Ligne éditoriale xénophobe, homophobe et antisémite, AgoraVox fut très prolifique durant la crise de COVID-19, avant de devenir le relai de la propagande poutinienne lors de l’invasion militaire du dictateur Russe en Ukraine. Propriété : Carlo Revelli. Adresse : agoravox*fr.

Akina Schira : de son vrai nom Renaud Schira. Toulousain originaire de Marvejols en Lozère. Complotiste de la fachosphère et influent contributeur de la mouvance antivax, il est le co-auteur d’une infographie antisémite supposée dénoncer la prétendue « suprématie de l’élite juive » et les soit-disant « architectes de la domination mondiale » qui dirigeraient selon lui le monde, s’attaquant à la cible préférée des complotistes : la famille Rockfeller (19 mai 2022). Fondateur du canal Telegram conspirationniste « Le Front Médiatique » et du blog complotiste Inform’Action (voir à I). Fervent soutien de l’humoriste antisémite Dieudonné, du fondateur du mouvement d’extrême droite la Dissidence française de Vincent Vauclin, d’Alain Soral (voir Égalité & Réconciliation à E), d’Étienne Chouard (voir à E) et d’autres figures de la complosphère / fachosphère. S’est fait remarqué pendant la crise du Covid en relayant de nombreuses vidéos conspirationnistes et confusionnistes et en s’associant à Fils de Pangolin (voir la Team TopGun à F) pour la traduction et le mixage de vidéos complotistes. Co-fondateur du fumeux projet INTERLIGARE, « laboratoire populaire de rétro-ingénierie de la domination » (interligare*com), où sont publiés régulièrement des articles antisémites et islamophobes, usant de mots-valises chers à la fachosphère (« musulblanc », « talibanesque », « feminazi », etc.) et d’une rhétorique fortement homophobe et raciste. On y trouve aussi des écrits sur « la médecine chamanique et énergétique » ou la « médiumnité spirituelle » et autres pseudo-sciences fantaisistes. L’auteur y affirme que ces pratiques lui ont permis une « certaine introspection » (sic). Historiquement connu pour sa propension au plagiat, Renaud Schira a compilé des milliers de DVD sans demander la moindre autorisation aux auteurs, réalisateurs ni même distributeurs, en mélangeant le meilleur et le pire, selon la méthode bien connue du confusionnisme. Dans son catalogue, on retrouvera, pêle-mêle, Étienne Chouard, François Asselineau (voir UPR à U), Pierre Jovanovic (voir à J), Laurent Louis, Pierre Hillard, Thierry Meyssan (voir à T et Voltairenet à V), Reopen911 (voir à R), Russia Today (voir à R), Michel Collon (voir à M), Nigel Farage et même Ayméric Chauprade (ex-député européen FN), associés à des auteurs ou conférenciers présents à leur insu et, bien souvent, sans aucun rapport.

Algérie patriotique : site francophone Algérien dit de « réinformation » administré anonymement. Depuis 2012, année de sa création, le site ne présente pas de mentions légales, des informations obligatoires quelque soit le site Internet. Quelques éditoriaux sont signés « Mrizek Sahraoui », mais selon Le Monde, le site serait la propriété de Lofti Nezzar, fils de l’ancien ministre de la défense le général Khaled Nezzar. Lofti Nezzar est vice-président de Smart Link Communication, un fournisseur de services Internet. Le site Mondafrique le présente comme « proche des anciens services secrets algérien du général Toufik ». Relaie des rumeurs plus que douteuses et de nombreuses fausses informations. Certaines de leurs publications témoignent d’un antisémitisme décomplexé. Le site entend d’ailleurs « mettre à nu les manœuvres du lobby sioniste ». Début mars 2022, quelques jours après l’invasion militaire Russe en Ukraine, le site prétend que la véritable raison de la présence de la Russie sur le territoire ukrainien est de démanteler un « projet de second Israël », une thèse complotiste maintes fois débunkée. (Source : Conspiracy Watch, Le Monde, Mondafrique).

ALIS France : site conspirationniste de ré-information, grand adepte d’ « informations alternatives » non vérifiées (et non vérifiables) et de pseudo-thérapeutes en médecine parrallèle. Affidé à l’extrême-droite, le site semble assez proche de la pensée QAnon (voir à Q) dont il partage plusieurs contenus, vidéos et articles complotistes. Alis ne relaie QUE des rumeurs et des fausses informations en provenance de la fachosphère internationale. Adresse : alis-france*com.

Alliance Humaine : site web, chaîne YouTube, Odysee et canal Telegram complotistes créés en avril 2020 par Antoine Cuttitta, un vidéaste promoteur des théories du complot liées notamment au mouvement QAnon (voir à Q). En septembre 2021, il créé avec la complotiste suisse Astrid Stuckelberger l’association Alliance Humaine Santé Internationale (AHSI). La marraine « pour la France » de cet organisme est la psychiatre et députée Martine Wonner, également membre de l’association Bon Sens (voir à B). En septembre 2021, Astrid Stuckelberger estimait dans un live que « c’est trop facile la guillotine » comme supplice pour punir les responsables de la campagne de vaccination. Propriété : Antoine Cuttitta.

Alliance du Peuple : tous anti-masques qu’ils soient, ceux-là n’avancent pas à découvert ! Collectif né des Gilets jaunes dont le référent est Jean-Marc Ermann, un complotiste notoire originaire de Lorraine. Appartient au groupe néofasciste Patriotes Vendée (voir à P). Référent National : Jean-Marc Ermann. Adresse : alliance-du-peuple*fr.

Alnas : anciennement Halalbook*fr (2012), al Nas est apparu en 2017. Al Nas diffuse quotidiennement des contenus à caractère conspirationniste comme par exemple des vidéos remettant en cause la « version officielle » des attentats du 11-Septembre. Il s’agit en fait de vidéos réalisées par James Corbett (un conspirationniste américain) et traduite en français par le site conspirationniste ReOpen911 (voir à R). Propriété : Adil Rhazi (Deenamic SAS). Directeur de publication : Youcef Acheuk. Rédactrice en chef : Imane Farah. Adresse : alnasfr.

AIMSIB : association créée le 19 mars 2016. S’est révélée très active pendant l’épidémie de Covid-19. Ligne éditoriale fortement ancrée à l’extrême-droite, proche des réseaux Bas les Masques (voir à B), Réinfo Covid (voir à R) et Santé Libre, une autre plateforme de « pseudo-médecins » conspirationnistes. Théories et pseudo-sciences charlatanesques en tous genres, très proche du lobby d’extrême-droite l’IPSN (voir à I). Adresse : aimsib*org. Siège social : 12 rue Frédéric Petit, 80090 Amiens.

Arrêt sur info : Relaie de nombreux sites peu fiables, articles antisémites et les tribunes de quelques extrémistes notoires ; Gilad Atzmon ou Slobodan Despot par exemple (voir Xénia Éditions à X). Publie des analyses trompeuses et reprend des informations de divers sites et contributeurs complotistes, comme Sputnik News ou Pravda (pravda*ru). Régulièrement imprécis, ne précisant pas ses sources et reprenant des informations sans vérification. Soyez prudent et cherchez d’autres sources. Si possible, remontez à l’origine de l’information. Adresse : arretsurinfo*ch.

Artémisia Collège : site conspirationniste anti-vaccination animé par le naturopathe Jacques Paltz. Relaie des liens renvoyant vers le site complotiste d’extrême droite « Les Partisans de la France libre » (voir à P). Propriété : Jacques Paltz. Adresse : artemisia-college*info.

Association des Climato-réalistes : site de négateurs du changement climatique (anthropogène), de climato-sceptiques et « climato-réalistes », l’association est un repère de scientifiques non spécialistes du climat qui dénoncent une soit disant inutilité des politiques de lutte contre le réchauffement climatique. La ligne éditoriale reprend cette attitude de dénégation face au consensus scientifique sur le réchauffement. Parmi les auteurs du site, on retrouve en majorité des climato-sceptiques, des lobbyistes et des défenseurs des intérêts des fabricants de glyphosate, de DDT ou des OGM. Par exemple : Jean de Kervasdoué, économiste de la santé, lequel déclarait dans une interview dans le journal en ligne Contrepoints (18 juin 2014) que « les OGM sont un bienfait pour l’humanité ». Il s’est prononcé en faveur de leur développement, ajoutant que « l’utilisation actuelle des pesticides n’est pas dangereuse pour la santé. » Samuel Furfari, ingénieur et docteur de l’Université Libre de Bruxelles, qui affirmait sur Twitter le 11 juin 2022 qu’ « il n’y a pas de danger avec le glyphosate », reprenant pour son compte les propos controversés du chercheur en chimie organique et climato-sceptique István Markó. Notons aussi la présence de Drieu Godefridi, climato-sceptique très critique vis-à-vis du GIEC, affirmant que ce dernier est une « organisation politique » dont les rapports seraient des documents « non scientifiques » relayant « l’idéologie écologiste la plus échevelée ». Sous-entendant donc que, nonobstant un prétendu « complot » écolo-scientifique, le dérèglement climatique, son origine anthropique et ses conséquences sociétales délétères ne sont pas avérés. Grand pratiquant du relativisme, de la théorie du complot, de l’hyperbole, du procès d’intention et de l’incohérence, Drieu Godefridi nous révèle davantage ses talents de sophiste que ceux de philosophe. Christian Gerondeau, essayiste et haut fonctionnaire français. Dans ses livres, dont Écologie, la grande arnaque (2007), il soutient des thèses niant l’ampleur, les conséquences et l’origine humaine des dérèglements climatiques. Son livre CO2 : un mythe planétaire (2009), est un ouvrage climato-sceptique dont les arguments ne reposent pas sur des données scientifiques. François Gervais, physisien et essayiste qui s’est fait connaître dans les milieux climato-sceptiques par ses positions farfelues concernant le changement climatique. Le 28 octobre 2013, François-Marie Bréon, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA/CNRS/UVSQ) et coauteur du dernier rapport du GIEC, dénonce les propos de François Gervais, expliquant que ses prises de positions ne sont qu’ « une série de manipulations, de citations détournées, de données fictives et de courbes tronquées ». Les auteurs utilisent couramment des tactiques et moyens rhétoriques donnant l’apparence d’une controverse scientifique là où il n’y en a pas. Président : Benoît Rittaud, enseignant-chercheur en mathématiques qui n’a jamais publié d’article scientifique sur le climat, également contributeur du journal d’extrême droite Valeurs Actuelles (voir à V). Adresse : climato-realistes*fr.

Association des Médecins et Chirurgiens Américains (AAPS) : très petite association US dont certains des membres ont très largement fait parler d’eux depuis le début de l’épidémie de Covid : le Dr Simone Gold, le Dr Stella Immanuelle, le Dr Peter McCullough, la Dr Vladimir Zelenko, le Dr Joseph Mercola, le Dr Lee Merritt, etc. Parmi eux, Tom Price, ancien secrétaire d’Etat à la Santé de Donald Trump. Créée en 1943 par des médecins conservateurs voulant lutter contre le projet de mettre en place une assurance maladie fédérale qui aurait couvert tous les travailleurs et leurs ayant-droits. Diffuse de nombreuses théories complotistes, dont celle du « génocide programmé » qui serait lié à la vaccination forcée. L’épidémie de Covid-19 leur aura fourni une nouvelle opportunité de faire parler d’eux. (Source : Fact&Furious).

Association Santé Naturelle : confusionnisme, récupération politique, amalgames et contre-vérités, publie de nombreuses pétitions et des collectes de fonds aux destinations douteuses. Propriété : Guillaume Chopin. Adresse : association-sante-naturelle*info.

Atlantico : Héritier de la tradition néo-bonapartiste, Atlantico est un journal d’information de la vieille droite française, réactionnaire et ultra-conservatrice. À la manière de son confrère Le Figaro, le journal est « l’expression de la consanguinité française entre les milieux d’affaires et le pouvoir politique. » Plus de débats que de vraies enquêtes, l’investigation est bien le cadet des soucis des animateurs d’Atlantico dont l’orientation politique affiche une convergence avec certains sites d’extrême-droite. Directeur de publication : Jean-Sébastien Ferjou. Adresse : atlantico*fr.

Aube Digitale : site conspirationniste apparu en juin 2019. Selon Newsguard, le site de notation des médias, Aube Digitale « a souvent publié des théories du complot sans fondement, notamment sur l’épidémie de COVID-19 ». Bien qu’administré de manière anonyme, le site partage un compte publicitaire Google Adwords avec le site complotiste Nouvel Ordre Mondial (voir à N) et pourrait donc être administré par la même personne. En mai 2022, suite à la tuerie raciste dans un supermarché de Buffalo (États-Unis) perpetrée par le complotiste Payton Gendron, Aube Digitale dénonce une mise en scène orchestrée par le FBI et le gouvernement fédéral. Une réécriture alternative fallacieuse de l’attentat, par ailleurs partagée par un grand nombre de courants et personnalités de la complosphère et de la fachosphère. Adresse : aubedigitale*com.

Avortement : site anti-avortement orienté « pro-Life » de l’organisation SOS Détresse (pilotée par une famille de militants catholiques à Briis-sous-Forges, Essonne), présenté comme un accompagnement aux femmes enceintes. Le site véhicule de fausses informations quant aux prétendues risques suite à une IVG, notamment le risque d’infertilité, évoqué aujourd’hui dans le but — inacceptable — d’effrayer les femmes qui souhaitent avorter. Contrairement à ce qui est indiqué dans les mentions légales, l’association a été fermée en juin 2020. Appartient au Groupe scolaire Tarcisius – Trinité, une école privée hors-contrat de spiritualité catholique (Marie Philippe, directrice de publication de SOS Détresse est la mère de Claire Coppin, directrice de l’école Tarcisius). Dès 2017, l’organisation se trouve dans le viseur de la loi relative au délit d’entrave numérique à l’IVG. Depuis avril 2019, la page « IVG : vous hésitez ? Venez en parler ! » de l’association SOS Détresse a acheté pour 58 000 € de publicité à Facebook afin d’y publier des centaines de faux témoignages de supposées femmes ayant eu recours à l’IVG et le regrettant amèrement, ou ayant renoncé à l’avortement malgré la pression de leur entourage. Financé par des dons privés ou par des lobbys chrétiens conservateurs, les site IVG*net et Avortement*net peuvent compter sur une famille unie et organisée, composée de catholiques pratiquants. Le mari de Marie Philippe est René Sentis, PDG d’EBP Informatique, une société installée à Rambouillet (Yvelines), au chiffre d’affaires de 40 millions d’euros en 2016. Dans un Facebook Live du 19 janvier 2017, la directrice de publication était l’invitée du député d’extrême droite Jacques Bompard à l’Assemblée nationale. Face à Christine Boutin et Jean-Frédéric Poisson, elle assènait qu’il fallait « essayer d’infiltrer les médias », les présentant comme étant « ce qui reste le plus dangereux pour nous ». En 2020, on retrouvait sur la chaîne YouTube de « SOS IVG » des reportages réalisés par Charlotte d’Ornellas, journaliste chez Valeurs Actuelles (voir à V), Boulevard Voltaire (voir à B) et Radio Courtoisie (voir à R). Directrice de publication : Marie Philippe. Adresses : avortement*net & Infos IVG (ivg*net). (Sources : Libération, OpenFacto, LCI, Le Figaro, NouvelObs, RTL).

B

Bas les Masques : réseau de désinformation lié à Réinfo Covid de Louis Fouché (voir à R), avec plusieurs collaborateurs venus tout droit du Rassemblement National. Sème le doute et la confusion dans l’esprit des lecteurs, même si certains articles sont relativement « fiables » mais quasiment jamais sourcés. Proche de la mouvance QAnon (voir à Q), le site se présente comme un « média indépendant pour une information libre et objective sur la crise sanitaire ». Il mise sur des figures connues des « rassuristes », comme Laurent Toubiana ou Jean-François Toussaint. En coulisses, on retrouve pourtant Stéphane Simon, journaliste à FranceSoir (voir à F) qui a lancé, entre autres, le média — aux forts penchants extrême-droite — « Front populaire » (frontpopulaire*fr) avec Michel Onfray. Et ce même Michel Onfray qui, lors de l’émission « C à vous » sur France 5 le 15 juillet 2020 dénonçait l’existence des « agents provocateurs de l’État Profond », un mythe conspirationniste très présent dans les réseaux de « ré-information » de la fachosphère et cher aux partisans de Donald Trump. Adresse : baslesmasques*com.

Blanrue – Le Clan des vénitiens : blog conspirationniste à tendance extrême droite, dont l’auteur, publié et diffusé par Le Grand Soir (voir à L) est connu pour sa défense de personnalités négationnistes, son scepticisme scientifique et ses croyances complotistes. Selon l’historien et politologue Stéphane François, Paul-Éric Blanrue est, avec Alain Soral (voir Égalité & Réconciliation à E), une figure de l’ « anti-maçonnisme » islamophobe et antisémite. Propriété : Paul-Eric Blanrue. Adresse : blanrue*blogspot*fr.

Bloc Identitaires : site ouvertement d’extrême-droite, anti-musulman et réactionnaire. Son ancien logo était un sanglier noir, référence symbolique à la force ou à la luxure (selon la lecture proposée par l’iconographie chrétienne). On en trouve un identique sur une couverture d’un livre de Guillaume Faye (1949-2019), journaliste et essayiste à l’origine de la création de la mouvance identitaire et du développement de son idéologie culturelle et ethnique de la politique. Adresse : les-identitaires*com.

Blog noir de Brocéliande (le) : site très fourni, le blog est un faux-nez de l’extrême-droite et relaie la majorité des infos des médias dits de « ré-information » propres à la fachosphère Internet. On trouve par exemple des liens direct vers Boulevard Voltaire (voir ci-après), Comité Valmy (voir à C), Les Crises (voir à L), Les Moutons Enragés (voir à L), Panamza (voir à P), Meta TV (voir à M), News360, Real Politik, etc. On trouvera aussi un lien vers Niooz*fr, lequel fait figurer un très grand nombre de sites de la fachosphère dans ses liens d’amitiés. Propriété : Bertrand Rivière. Adresse : gaideclin*blogspot*fr

Bon Sens : blog complotiste, sème la confusion, pseudo-sciences, soutien de Thierry Noirtault, personnalité controversée proche de la mouvance Dieudonné/Alain Soral et tête d’affiche du groupuscule néofasciste Patriotes Vendée et du fumeux Mouvement du 14 juillet. Son équipe opérationnelle est notamment composée de Xavier Azalbert (le directeur du site FranceSoir), du Pr Christian Perronne, de Gérard Guillaume et de Silvano Trotta (voir à S). Lors de son lancement, Bon Sens intégrait à son équipe d’autres personnalités qui se sont illustrées pendant la crise de COVID-19 par leurs prises de position anti-masque, antivaccination voire conspirationnistes comme Valérie Bugault (voir à V), Alexandra Henrion-Caude (militante de la Manif pour Tous, voir Réinfo Covid à R) ou encore Martine Wonner (Alliance Humaine, voir Laissons les Médecins Prescrire à L). Le site complotiste Profession Gendarme (Ronald Guillaumont) sera l’un des premiers à saluer la création de l’association Bon Sens comme étant une « bonne nouvelle ». Propriété : Yves-Marie Groussin. Adresse : bonsens*info.

Boulevard Voltaire : site d’extrême droite lancé en octobre 2012 par Robert Ménard, Emmanuelle Ménard et Dominique Jamet. Publie principalement des contributions de lecteurs, et des informations sans fondement, tout en mettant en avant des points de vue d’extrême droite. Salué dès son apparition par l’ancien vice-président du Front national Bruno Gollnisch, Boulevard Voltaire compte parmi ses premiers contributeurs l’essayiste conspirationniste Pierre Hillard. On trouve aussi le militant anti-vaccination Serge Rader, le théoricien du « Grand Remplacement » Renaud Camus, Adrien Abauzit, Vincent Vauclin, Alain de Benoist, Jean-Michel Vernochet, Jean-Yves Le Gallou (voir OJIM à O) ou encore Christine Tasin (condamnée en 2013 pour provocation à la haine envers les musulmans.). Le site a souvent rendu hommage à Alain Soral (voir Égalité & Réconciliation à E) et Jonathan Moadab (voir à J), fondateur de l’ex-site complotiste Agence Info Libre qui s’était fait connaître en 2013 en relayant la propagande antisémite de Dieudonné. Adresse : bvoltaire*fr.

Breizh Info : sous couvert de la « réinformation », le site reprend de nombreuses rumeurs non vérifiées et autres théories du complot. Tendance islamophobe/antisémite. En témoigne le hacking du site néo-nazi Démocratie Participtive (voir à D) qui a permis d’identifier nominativement le fondateur de Breizh-Info comme étant un des contributeurs réguliers du forum. Propriété : Yann Vallerie. Adresse : breizh-info*com.

C

Cadureso : théories du complot, entretien la confusion et les amalgames, antisémitisme sous-jacent, tendance extrême droite. Régulièrement invités par FranceSoir (voir à F). Sous couvert d’articles de fond vérifiés, le site diffuse de nombreuses vidéos sur Odyssée, plateforme de partage de vidéos utilisée notamment par le mouvement QAnon (voir à Q). Directeur de publication : Didier Poli. Adresse : cadureso*com.

Causeur : magazine d’actualité en ligne créé en 2007 par la journaliste Élisabeth Lévy. Classé à l’extrême-droite, dont il relaie les thèses réactionnaires et conservatrices, avec de nombreux dérapages antisémites et islamophobes. Adresse : causeur*fr. Directeur de publication : Gil Mihaely. Rédacteur en chef : Martin Pimentel. Comité éditorial : Gil Mihaely, Élisabeth Lévy, Jeremy Stubbs, Martin Pimentel.

Cercle de réflexion Apollon : un site dédié à des théories maintes fois réfutées, tendance extrême droite, tentative d’entrisme, confusionnisme. Propriété : Jean Messiha. Adresse : institutapollon*com.

Cercle des Volontaires : site de « ré-information citoyenne », comprendre par là : désinformation assumée de la fachosphère. Le portail fait l’apanage du négationnisme (antisémitisme sous-jacent) et est un soutien aux dictatures du Moyen-Orient depuis sa création. Média partisan d’extrême-droite, se renvendique pro-Bachar-al-Assad depuis 2011. Très actif dans le relai des thèses conspirationnistes et théories du complot en tous genres. Sources inexistantes, enquêtes fallacieuses et bâclées, récits « alternatifs » aux relents de xénophobie assumée, on est bien loin de la déontologie journalistique. Souvent relayée parmi les covido-sceptiques pendant la crise sanitaire. Parmi les contributeurs, on note la présence de Victor Lenta, militant d’ultra-droite parti rejoindre des milices pro-russes dans le Donbass en 2014, Régis Chamagne, ancien membre de l’UPR et… le prolifique Raphaël Berland (920 articles à lui tout seul !), auteur d’un docu-fiction complotiste intitulé « La face cachée des vaccins » (voir à R). En Août 2014, après l’assassinat du journaliste américain James Foley par l’État Islamique, le site va jusqu’à attaquer les parents de James Foley : « La mère ne montre aucun signe de tristesse », pouvait-t-on y lire à l’époque. En 2019 et sous l’égide de Jonathan Moadab, le Cercle des Volontaires alimentait l’organe officieux du Kremlin (voir RT à R) lors des manifestations des Gilets jaunes… La ligne éditoriale ne rime décidément pas avec le respect des faits, encore moins avec la Charte de Munich (dont ils se targuent pourtant d’être les défenseurs !). Propriété : Jonathan Moadab – Raphaël Berland. Adresse : cercledesvolontaires*fr.

Chantal Dupille / Eva R-sistons : conspirationniste, entretien la confusion par de multiples sophismes et paralogismes et empêche l’analyse objective des faits, membre de l’UPR, a contribué à Le Grand Soir (voir à L), antisémitisme sous-jacent, pro-Poutine, à la tête d’une flotte de sites et de blogs ainsi que de comptes liés sur les réseaux scoiaux. Twitter principal : twitter*com/rsistons.

Chloé Frammery : enseignante en mathématiques, chroniqueuse et conspirationniste suisse, égérie coronasceptique proche de divers personnalités réactionnaires, comme par exemple Gérard Scheller, professeur de mathématiques à la retraite qui héberge sur son site la publication Hymne à la vie (décembre 2020) qui recommande la lecture des Protocoles des Sages de Sion, un pamphlet inventé par l’extrême-droite pour légitimer l’antisémitisme. On la découvre aussi en compagnie du youtubeur complotiste Silvano Trotta (voir à S). S’est distinguée par ses prises de position radicalement hostiles à la vaccination et son compagnonnage avec la complosphère francophone. Sur sa chaîne Odysee, elle affirme qu’il « n’existe aucun consensus scientifique sur le réchauffement climatique. » A notamment diffusé des affirmations erronées mettant en cause le milliardaire Bill Gates, présenté sans preuve comme ayant planifié l’épidémie [de Covid-19]. Depuis son banissement de Youtube en mars 2021, elle diffuse ses vidéos sur sa chaîne Odysee, nouveau repaire de la complosphère/fachosphère. Son avocat est Pascal Junod, qui défend également le pamphlétaire d’extrême-droite Alain Soral et l’humoriste antisémite Dieudonné. Chloé Frammery collabore également avec des médias alternatifs comme Quartier Libre TV (voir Un Notre Monde à U), Agora TV Suisse ou encore l’Alliance Humaine (voir à A). Cette dernière est ouvertement affiliée au mouvement complotiste QAnon (voir à Q), dont se revendiquaient les assaillants du Capitole. (Sources : Conspiracy Watch / Heidi.news).

Ciel Voilé : site conspirationniste traitant exclusivement du mythe complotiste des « chemtrails » (« chem » pour « chemical », « chimique » en anglais et « trails », traînée). L’argumentaire évoque la prétendue chute de filaments blancs qui seraient des rejets chimiques liés à une supposé bioingénierie climatique. En réalité, il s’agit d’un phénomène d’origine naturelle appelé « fil de la Vierge » et dû aux jeunes araignées. Adresse : cielvoile*fr.

CIVITAS : nom féminin latin, formé sur civis, « citoyen », Civitas est l’équivalent catholique des mouvements salafistes. Association catholique intégriste d’extrême-droite, elle obtient le statut de parti politique en 2016. « L’institut Civitas est une œuvre de reconquête politique et sociale visant à rechristianiser la France », lit-on sur son site internet. Organe de presse des catholiques traditionalistes, Civitas est le dernier-né d’une organisation royaliste du régime de Vichy : La Cité catholique. Proche de l’extrême droite et de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (une société de prêtres intégristes non reconnue par l’Église catholique), le parti relaie des infos de la « dissidence » ; nationaliste, homophobe, xénophobe, avec une forte propension anti-musulmane (fantasme de l’invasion islamique). Civitas collabore régulièrement avec des membres d’autres groupes et partis d’extrême droite tels que l’Action française, Égalité et Réconciliation (voir à E) ou encore le Rassemblement national. Reprenant les mots de Charles Maurras, royaliste et antisémite notoire, « la démocratie c’est le mal, la démocratie c’est la mort », l’organisation prétend se consacrer aux « mensonges démocratiques ». Si elle s’est fait connaître pour son engagement contre les théories du genre, l’IVG, le Mariage pour tou·tes [que son président qualifiait de « mariage polygame et incestueux » et d’ « homofolie » — ndla] ou contre la Franc-maçonnerie, Civitas devient une figure de proue pour la complosphère covido-sceptique lors de la pandémie de Covid-19, initiant notamment le fameux « Qui ?! » avec Cassandre Fristot, un pronom aux forts relents d’antisémitisme. En mai 2022, Civitas est à l’origine d’une campagne d’affichage contre « le ministre de la Déséducation Nationale » vantant « l’école à la maison et l’école hors contrat ». Interviewé par Eudes de Quelen (lecatho*fr), Alain Escada dénonce plusieurs mythes conspirationnistes, dont le Great Reset ou « l’État profond ». Président : Alain Escada (depuis 2012), ainsi qu’un cercle d’adjoints dont Léon-Pierre Durin, ancien du MNR de Buno Mégret. Adresse : civitas-institut*com.

CNews : version low-cost de la Fox News américaine, chaîne d’information en continu classée à l’extrême-droite de l’échiquier politique par Les Inrockuptibles, France Inter ou encore Le Monde, incluant la diffusion de thèses conspirationnistes d’extrême droite par notamment André Bercoff et Pascal Praud. En 2020, Le Canard enchaîné déclare que la ligne éditoriale de CNews offre un vaste espace aux discours d’extrême droite, à l’instar d’Éric Zemmour, ex-chroniqueur vedette de la chaîne, qui a été condamné pour provocation à la haine raciale. Adresse : cnews*fr (chaîne n°16). Directeur général : Jean-Christophe Thiery. Actionnaire principal : Vincent Bolloré, patron de Canal+ et Universal Music Group.

Cocarde Étudiante : syndicat étudiant créé le 4 septembre 2015 par Maxime Duvauchelle, militant souverainiste (extrême-droite) ancien responsable des Jeunes Droite Populaire, une tendance créée au sein de l’UMP par d’anciens militants du MIL (Mouvement initiative et liberté, droite dure) ou du Groupe Union Défense (GUD) dans leur jeunesse, et chargée de défendre une ligne dure au sein du parti de Nicolas Sarkozy. Tendance Philippot (ex-conseiller de Marine Le Pen), rejet de « l’égalitarisme », ouvertement islamophobe et adepte de la théorie du « grand remplacement ». Secrétaire général : Pierre-Romain Thionnet. Quelques membres notoires : Kelly Betesh (ex-responsable à Paris-Descartes), Édouard Marchand (ex-trésorier), Ruben Saura, Gaétan Dussasaye, Pierre Charron (responsable des traditionalistes Scouts d’Europe), Gilles Parmentier (élu Rassemblement National à Mauguio, Occitanie).

Comité invisible : groupe d’auteurs francophones, le Comité invisible est notamment connu pour deux ouvrages, L’Appel et L’Insurrection qui vient. N’hésitant pas à recourir à tous les procédés de l’emphase la plus mystique, et faisant la promotion d’un « bon complotisme », le Comité invisible publie en janvier 2022 son Manifeste Conspirationniste, qui défend une vision complotiste qui se veut de gauche. Ses auteurs, Julien Coupat en tête, écrivent : « Nous sommes conspirationnistes, comme tous les gens sensés désormais. Depuis deux ans que l’on nous balade et que nous nous renseignons, nous avons tout le recul nécessaire pour départager le vrai du faux ». Véritable arme de poing de la complosphère d’extrême gauche, cet ouvrage sert des idées bien précises : celles de la frange appeliste de la gauche radicale, en reprenant les références de l’élite afin de les subvertir pour dénoncer l’illégitimité, culturelle avant d’être politique, de cette dite élite. Le Comité invisible est souvent critiqué pour l’obscurantisme de ses publications et son lyrisme qui visent avant tout au fanatisme et à une adhésion sans faille, fermant de fait la porte à toute réflexion réellement collective. Éditeur : La Fabrique.

Comité Valmy : confusionnisme, nationalisme / chauvinisme, soutien à des régimes autoritaires. Adresse : comite-valmy*org.

Conseil Scientifique Indépendant (CSI) : collectif initié par le site complotiste covido-sceptique RéinfoCovid (voir à R). Accueille régulièrement le chercheur « rassuriste » Laurent Toubiana (voir CNews à C, Bas les masques à B) et Vincent Pavan (voir Réinfo Liberté à R). Grands adeptes de l’expression « Big Pharma », concept historiquement théorisé par Alain Soral (voir Égalité&Réconciliation à E) dont ils usent à l’envi. Adresse : https://crowdbunker*com/v/QnmLVJh9

Contrôle Citoyen : groupuscule conspirationniste initié en avril 2022 par le youtubeur complotiste Silvano Trotta et Xavier Azalbert, directeur de FranceSoir (voir à F). Informations complémentaires : voir ReCiProC à R.

Courrier des Stratèges (le) : blog conspirationniste créé par Éric Verhaege évoluant dans la mouvance rouge-brun, proche de l’extrême-droite et de personnalités controversées comme Richard Boutry (voir La Minute de Ricardo à L), le survivaliste Piero San Giorgio ou le gilet jaune soralien Pierre-Antoine Plaquevent. Le 28 février 2021, son fondateur est interviewé par Éric Morillot sur Sud Radio (voir à S). Il y affirme que « le Great Reset, c’est un projet qui est constitué, fabriqué, écrit, argumenté ; c’est le projet du confinement. » Le 18 avril 2021, il invite sur sa chaîne YouTube le patron de FranceSoir, Xavier Azalbert (voir FranceSoir à F). Le 24 juillet 2021, il participe au rassemblement anti-pass sanitaire initié par le mouvement de Florian Philippot à Paris, place du Trocadéro, expliquant au micro de Valeurs actuelles qu’« il y a une énorme manipulation de l’opinon » autour de la pandémie de Covid-19. Ses notes et articles sont souvent repris par Égalité & Réconciliation d’Alain Soral (voir à E) ou Silvano Trotta (voir à S). Dans un tweet de janvier 2022, Éric Verhaeghe se demande si « [Emmanuel] Macron ira jusqu’à mettre les non-vaccinés dans des camps ». Propriété : Éric Verhaeghe. Adresse : lecourrierdesstrateges*fr.

Covid Factuel : Surfe sur la vague covido-sceptique, altération des faits, mensonges, détournements d’articles scientifiques pour les faire coïncider avec leurs théories fumeuses (l’article sur la soit disant « inefficacité du vaccin reconnue par Pfizer » est éloquent à ce sujet). Propriété : Gérard Maudrux, ancien chirurgien et ex-président de la Caisse autonome de retraite des médecins français, suspendu en 2015 par le Ministère de la Santé. Adresse : covid-factuel*fr

Covidhub : plateforme suisse. Opposition à l’immigration, au mariage homosexuel, climatoscepticisme, racisme, antisémitisme sous-jacent, islamophobie, négationnisme. Adresse : covidhub*ch.

Crashdebug : site géré anonymement qui a publié des allégations démenties en matière de santé, notamment sur le COVID-19 et les dangers présumés de la vaccination. Son nom de domaine est enregistré via un service de confidentialité qui cache l’identité de son propriétaire. Publie des articles repris sur des sites de médias fiables, comme l’édition française du Huffington Post et le magazine Marianne. Toutefois, le site partage très régulièrement des informations fausses et trompeuses reprises sur des sites qui, d’après une analyse de NewsGuard, publient de faux contenus, comme les sites complotistes en anglais ZeroHedge et ActivistPost, le site français Les Moutons Enragés (voir à L) et le site de santé anglophone NaturalNews. Adresse : crashdebug*fr. (Source : NewsGuard).

Culture pour tous : SARL de Alain Soral (voir Égalité & Réconciliation à E), plus connue sous le nom Kontre Kulture. Organise des stages survivalistes et des formations de self-défense inspirés des Hitler Jugend (Jeunesses hitlériennes). Historiquement, il existait trois catalogues supplémentaires de vente en ligne qui appartenaient à la même SARL : Sanguis Terrae (produits viticoles), Prenons le maquis (matériels survivalistes) et Au bon sens (alimentation). Propriété : Alain Soral. Adresse : kontrekulture*com.

Cv19 : réinformation et thèses complotistes, relaie la propagande de l’extrême-droite : opposition à l’immigration, au mariage homosexuel, climatoscepticisme, racisme, antisémitisme sous-jacent, islamophobie, négationnisme, etc. Adresse : cv19*fr.

D

Démocratie directe en France : confusionnisme, chauvinisme, tendance rouge-brun, se fait passer pour une promotion de la démocratie directe, focalisation sur les étrangers mais épargne soigneusement le capitalisme. Adresse : democratie-directe-en-france*blogspot*com.

Démocratie Participative : site et forum faisant l’apologie du nazisme, raciste, antisémite et négationniste apparu en 2017. Démocratie Participative se présente comme un site « d’expression française placé sous la protection du Premier Amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique ». Il est en réalité animé par le militant ultra-nationaliste breton Boris Le Lay, via sa société Breizh Media LLC (immatriculée dans le Wyoming). Co-animateur jusqu’en septembre 2010 avec Hervé Ryssen du blog antisémite « Comprendre le projet politique juif », ce dernier est le fondateur du blog Breiz Atao. Plusieurs fois condamné pour provocation à la haine raciale, il est actuellement sous le coup de plusieurs mandats d’arrêt internationaux. Mise à jour 11/02/2022 : Panique chez les nazis, le site vient d’être piraté par le hackeur Symed18. L’analyse des données volées a permis de localiser la planque de Boris Le Lay, au Japon, ainsi que de récolter les 1 400 e-mails et adresses IP des utilisateurs du forum, dont Yann Vallerie, fondateur du site Breizh Info (voir à B). (Source : Streetpress – ConspiracyWatch).

Démosophie : confusionnisme, théories du complot, pseudo-médecine, proche de Égalité & Réconciliation d’Alain Soral (voir à E), Meta TV (voir à M), etc. Propriété : Éric Fiorile. Adresse : demosophie*com

DéQodeurs : Bien que ses trois créateurs (Léonard Sojli, Nikolai et Rudy) prétendent souvent le contraire, les DéQodeurs sont l’un des plus influents sites complotistes de la mouvance QAnon (voir à Q) en France. Propriété : Léonard Sojli. Discours multiforme, dialectique confusionniste et manipulatrice, pires théories complotistes et d’extrême-droite. Le site fait partie d’une petite communauté de portails de réinformation, dont : Alter Santé, Traqueurs de l’Info, La Vraie Démocratie (Johann Fakra, voir Un Nôtre Monde à U). En octobre 2021, les DéQodeurs ont mis en place un réseau-social complotiste, Une Nouvelle Cité, censé centraliser leur propagande et fidéliser les adeptes de la « réinformation » (voir à U).

Di Vizio (Fabrice) : figure des opposants au pass sanitaire, avocat en droit de la santé publique, présent sur CNews (voir à C), Russia Today (RT) (voir à R) ou Sud Radio (voir à S). Proche du Rassemblement National, de l’UPR, des Patriotes de Florian Philippot (ex-bras-droit de Marine Le Pen) et de Louis Fouché (voir RéinfoCovid à R). L’analyse du code source de certaines de ses pétitions en ligne renvoie vers le site de Guillaume Chopin, membre de l’Action Française (voir Zouaves Paris à Z) et fondateur de l’Association Santé Naturelle (voir à A) et… vice versa ! En bon « profiteur de crise », comme l’appellent certains de ses anciens clients aujourd’hui, il s’est enrichit grâce, notamment, à un important montage financier : l’Association d’information et de défense de la santé publique et environnementale (ADSPE), dissolue en septembre 2021. La structure n’avait qu’une raison d’être : fournir sur son site internet et contre quelques euros les « outils juridiques de la résistance » afin de lancer des actions de groupe. Or, en pénal, il n’existe pas d’action de groupe ! De sensibilité catholique « traditionnaliste » — fil conducteur de nombreux réseaux antivax —, ancien adhérent du parti de Christine Boutin (UMP), juriste, catholique pratiquant, se revendique un fervent adversaire de l’avortement, qui, estime-t-il « ne peut en aucun cas être considéré comme un droit ». Depuis Avril 2022, anime avec Daniel Vindigni (un pasteur TV évangéliste fan de Trump aux « prophéties » complotistes) une chaîne Youtube : « En Dieu seul », qui prône la « théologie de la prospérité », comprendre : donnez votre argent, Dieu vous le rendra (ou pas). Adresse : divizio*fr. (Source : L’Express).

Divulgation / Exoconscience : théories du complot, contre-information, communautarisme, portail de réinformation conspirationniste et de pseudo-sciences. Propriétaires : Angelo Alers – Florent David. Adresses : divulgation*fr – exoconscience*com. Sur Telegram : DivulgationOfficiel.

Donbass Insider : site de réinformation ouvertement pro-russe, il se présente comme un organe indépendant pour relater « ce qui se passe réellement dans le Donbass ». Ex-webmaster dans une multinationale luxembourgeoise, sa fondatrice Christelle Néant est originaire de France, arrivée en mars 2016 en République Populaire de Donetsk pour travailler en tant que communicante au sein de DoniPress (l’agence de presse du gouvernement séparatiste). Zone de lutte d’influence entre l’Ukraine et la Russie, la république autoproclamée de Donetsk exerce un attrait fascinatoire pour une partie de l’extrême droite. Aussi, en bon organe de presse pro-Poutine qui se respecte, les « infos alternatives » de Donbass Insider sont relayées dans toute la fachosphère complotiste, depuis le Réseau International (voir à R) jusqu’à Russia Today, en passant par Agoravox (voir à A) ou le Vilain petit canard du complotiste belge Philippe Huysmans (levilainpetitcanard*be). Adresse : donbass-insider*com.

Dreuz : portail de réinformation de l’extrême-droite et soutien à la secte pro-Trump QAnon (voir à Q). Le site se compose de diverses rubriques dont « islamisation », « ecolo-totalistarisme », « axe du mal », etc. Publiait les communiqués de Génération-Identitaire (voir à G) jusqu’à sa dissolution en mars 2021. Dreuz a pour sous-titre la baseline suivante : « Votre bouffée d’air du matin pour mieux supporter les mensonges des médias ». Hériter du blog suisse « drzz » de Jean-Patrick Grumberg, diffuse quotidiennement des informations fausses et trompeuses pour faire avancer les idées d’extrême droite. Adresse : dreuz*info.

E

École à la maison : association créé par Rémy Daillet-Wiedemann, une figure de la complosphère francophone évoluant dans la mouvance antisémite, covido-sceptique, QAnon (voir à Q) et celle dite de la « Dissidence ». Ami proche de Farida Belghoul, complotiste et amie du prédicateur antisémite Dieudonné et à l’initiative des « Journées de retrait de l’école » (JRE). Père de sept enfants, il est l’auteur, avec sa compagne, d’un guide intitulé Je fais l’école à la maison (2012), qui prône la scolarisation des enfants à domicile. Selon son site web, « l’école est un endroit dangereux : pédos, harceleurs, délinquants, dealers, labos et gouvernement sont les gros vecteurs du mal-être, du suicide, du meurtre, du crime courant. ». Dès 2021, proposait à la vente de faux certificats médicaux, « pour éviter autant que possible tests et vaccins ». Adorateur du négationniste et antisémite Vincent Reynouard (voir Sans concession à S), Rémy Daillet-Wiedemann assume un négationnisme abject, qui le conduira à saluer la vandalisation de la stèle en hommage aux victimes du massacre d’Oradour-sur-Glane (2020) et à inciter à des actions du même type ! Adresse : l-ecole-a-la-maison*com. (Source : Conspiracy Watch).

Égalité & Réconciliation : racisme, antisémitisme sous-jacent, xénophobie, homophobie et LGBT-phobie, théories du complot, confusionnisme, etc. l’un des principaux sites conspirationnistes français. Fondé en 2007 par le polémiste Alain Soral, « E&R » diffuse une idéologie se réclamant ouvertement du « national-socialisme ». Décrit par le premier secrétaire général de l’association, l’ex-frontiste Marc George, comme le « fan club » d’Alain Soral, le site s’est progressivement affirmé comme le navire amiral incontesté de la complosphère. Il en constitue l’une des plateformes les plus dynamiques et les plus influentes, cumulant depuis plusieurs années des millions de visites par mois. E&R renoue avec une tradition d’extrême droite ouvertement antisémite, relayant le matériel négationniste le plus classique aussi bien que le thème du complot « judéo-maçonnique » ou celui de l’« axe américano-sioniste ». Propriété : Alain Soral, pamphlétaire antisémite et actuel chef de section suisse de Civitas (voir à C). Fondé par Alain Soral, Gildaz Mahé O’chinal (Ordre Nouveau, fils de l’ancien directeur de publication de l’Occident, journal d’extrême droite) et Philippe Péninque (conseiller de Marine Le Pen, en charge des dossiers financiers du FN en 2007 et ex-responsable du Groupe Union Défense). Présidée depuis sa fondation par Alain Soral, l’association E&R a pour secrétaire général Julien Mimault depuis 2010. Pierre de Brague assure quant à lui les fonctions de rédacteur en chef du site internet. Adresse : egaliteetreconciliation*fr. Marque déposée à l’INPI par Alain Soral. (Sources : Conspiracy Watch / Street Press / #StopHateMoney).

Ema Krusi : vidéaste amateur Genèvoise, s’est fait connaître par ses positions conspirationnsistes sur l’épidémie de Covid-19. Fille héritière de la Maison Krusi, propriétaire d’un magasin de chaussures de luxe en Suisse, elle s’auto-proclame « lanceur d’alerte » avec Jean-Jacques Crèvecœur (conférencier belge et autre figure historique de la complosphère, voir le portrait de Crèvecœur sur Conspiracy Watch) dans le film complotiste Hold-Up. Arborant à plusieurs reprises la lettre « Q » dans ses vidéos, en référence au mouvement conspirationniste et antisémite QAnon (voir à Q), on la découvre à maintes reprises en compagnie de Salim Laïbi (voir Le libre penseur à L), Christian Tal Schaller (Voir Santé globale à S), Silvano Trotta (voir à S) ou encore Thierry Casasnovas (Voir Régénère à R). Propriété : Emanuela Krusi. Adresse : emakrusi*com.

Enfance et Libertés : réseau international de collectifs complotistes, sèment la confusion, pseudo-sciences, soutien de multiples personnalités controversées proche de l’extrême droite ou de figures emblématiques de la complosphère. Proche de la pensée QAnon (voir à Q) et de la députée (et psychiatre) Martine Wonner (voir Laissons les Médecins Prescrire à L), en 2021, le réseau plonge dans la mouvance covido-sceptique afin de collecter de nouveaux dons (et de nouveaux fidèles). Adresse : enfance-libertes*fr.

Ensemble Tout Va Bien : site Nantais (Pays de la Loire) lancé par un internaute anonyme (pseudo : Charly Nemo) en mars 2021. Se présente comme un « site d’information et de mise en lien de citoyens mobilisés pour retrouver leurs droits et libertés. » Depuis son lancement, son auteur dénonce une « fausse pandémie fabriquée de toute pièce ». Le site relaie la propagande covido-sceptique, complotiste, antivax et d’extrême droite, tout en proposant des « sites de confiance » à ses lecteurs dans l’objectif de les « réinformer » et de leur proposer des « vraies infos » : Solaris (voir à S), RéinfoCovid de Louis Fouché (section de Nantes, voir à R), le Réseau Solidarité Active (voir ReCiProC à R), le collectif de « réinformation » Stop À la Mascarade 44, Réaction19 (voir à R), Enfance & Libertés (voir à E), Pas d’École Sans Visages (Orvault, La-Chapelle-sur-Erdre, Loire-Atlantique), le Réseau Parents Attentifs (canal Telegram et groupe Facebook de réinformation en Loire-Atlantique, créé à l’initiative de parents d’élèves de l’école Saint Joseph d’Orvault), Éducation pour le bien des Enfants (proche de Mamans Louves, voir à M), Ancenis Informé et Rassemblé (association Bol d’Air de Nelly Bossard), EducCEM (plateforme relais d’enseignants et personnels engagés contre la « dictature sanitaire », sur Facebook et Telegram), Bon Sens (voir à B), Carnaval des Sourires (site conspirationniste francophone qui dénonce un prétenu « génocide lié à la vaccination »), le collectif Les Masques Blancs (Nantes) « dédié à l’action et à l’éveil de la population » (sic), le Mouvement Constituant Populaire d’Étienne Chouard (voir à E), Aimons nos droits (le « manuel de survie en dictature » de Hayssam Hoballah, (voir RéinfoCovid à R), etc. Adresse : ensembletvb44*com.

Epoch Times : journal multilingue fondé en mai 2000 par John Tang et un groupe de Sino-Américains membres du Falun Gong, une secte d’extrême droite originaire de Chine. Le journal et ses différentes plateformes de diffusion, publiant des théories du complot et propageant des fausses informations, est connu aussi pour le soutien qu’il apporte au président américain Donald Trump et aux politiques d’extrême droite en Europe. Propriété : John Tang. Adresse : epochtimes*fr.

Éric-Régis Fiorile : naturopathe et blogueur complotiste français, se considèrant comme le « leader de la Résistance française », il est à l’origine du fallacieux « Mouvement du 14 juillet 2015 » qui appelait à renverser la République en ralliant l’armée. Son appel séduira une bonne part de la fachosphère, notamment antisémite, et recevra le soutien de Quenelplus (voir à Q) et Égalité & Réconciliation (voir à E). Éric Fiorile est le ténor d’un complotisme radical dénonçant aussi bien Bill Gates, la franc-maçonnerie que le « Nouvel Ordre Mondial », « Big Pharma » (un concept théorisé par Alain Soral), la « fausse pandémie » de Covid-19 ou encore le groupe de Bilderberg. Il puise son inspiration chez certains des auteurs les plus fascisant de la mouvance conspirationniste comme par exemple Daniel Estulin (complotiste lituanien spécialiste des cours d’histoire révisionnistes), Jan van Helsing (de son vrai nom Jan Udo Holey, ufologue mondialement connue pour ses thèses fumeuses sur les « ovnis du IIIe Reich »), Ghislaine Lanctôt (figure du mouvement dits des « êtres souverains », voir One Nation à O), Pierre Jovanovic (voir Un Nôtre Monde à U) ou encore Fritz Springmeier (de son vrai nom Victor Earl Schoof, militant conspirationniste et chrétien intégriste notoire). Il est l’administrateur des sites Demosophie et du Conseil National de Transition (CNT). En 2020, suite au flop de son putsch raté, il lance l’opération « ronds verts » (des ronds verts fleurissent sur les trottoirs, au bord des routes) pour, dit-il, « établir “la souveraineté des peuples” sur les politiciens ». (Sources : Conspiracy Watch & L’Express). Adresses : demosophie*com – conseilnationaldetransition*fr.

ÉthiqueTV : Fausses informations, mensonges complotistes, réinformation. Propriété : Stéphane Chatry, collaborateur de Louis Fouché (voir RéinfoCovid à R).

Etienne Chouard : professeur de lycée, s’est fait connaître en 2005 par son opposition au Traité Constitutionnel Européen. En 2019 il revient sur le devant de la scène médiatico-politique lorsque le mouvement des Gilets Jaunes reprend ses idées autour du RIC (référendum d’initiative citoyenne). Etienne Chouard est proche du mouvement des Colibris et a été chroniqueur pour Sud Radio (voir à S). Ses liens avec l’extrême droite sont connus depuis plusieurs années. En 2014 il déclarait « pour moi, Alain Soral est à gauche parce qu’il se bat contre les privilèges. C’est un résistant. ». Prétendant avoir pris ses distances avec cette mouvance, Chouard donnait pourtant en 2018 un entretien avec Vincent Lapierre, collaborateur de longue date d’Égalité & Réconciliation (voir à E), à propos de la création monétaire. En 2019, sur le plateau de Le Média (voir à L), Etienne Chouard affirme n’avoir aucune certitude sur l’existence des chambres à gaz. Adresse : chouard*org.

Étoile noire et verte (l’) : alliance nationale-anarchiste, « dissidence », entretien la confusion et empêche l’analyse objective des faits, théories du complot, partisan de feu Kadhafi ayant donc pour bible « Le livre vert ». Propriété : Hans Cany. Adresse : etoilenoire*hautetfort*com.

Étudiant Libre (l’) : média web d’extrême droite dans lequel l’auteur, Stanislas Rigault (chef de file des « GZ », pour Génération Zemmour) invite régulièrement des personnalités d’extrême droite comme le youtubeur Valek, Thaïs d’Escufon (ex-égérie de Génération identitaire, voir à G), Némésis (voir à N), Pierre-Romain Thionnet (secrétaire général de la Cocarde étudiante), Philippe de Villiers et même… Jean-Marie Le Pen (dans la version papier du journal). Royaliste, traditionnaliste, défend une ligne éditoriale conservatrice et patriote. Propriété : Stanislas Rigault. Siège social : 38 rue Paul Doumer – 85000 La Roche-sur-Yon (Vendée). Adresse postale : 32 Route de Nantes – 85290 Mortagne-sur-Sèvre. Adresse web : letudiantlibre*fr.

Éveilleur Quantique (l’) : site de Jean-Pierre Marrigues, un conférencier qui décrit son site comme « un espace où se croisent la physique quantique, les neurosciences, l’épignénétique, la neurobiologie et la psychologie énergétique ». Cite fréquemment Alexandra Henrion-Caude (voir RéinfoCovid à R, Bon Sens à B) ou Christian Tal Schaller, autre figure majeure de la mésinformation (voir Santé Globale à S). Propriété : Jean-Pierre Marrigues. Adresse : leveilleurquantique*com.

F

Faits & Documents : Lettre bi-mensuelle de 12 pages, classée à l’extrême-droite, relayant de nombreuses théories du complot et des mensonges antisémites. Propriété : animé par Xavier Poussard depuis le décès de son fondateur Emmanuel Ratier, journaliste d’extrême-droite, antisémite notoire.

Fawkes news : théories du complot, antisémitisme sous-jacent, contre-information, pseudo-sciences, tendance extrême droite. Adresse : fawkes-news*com.

Fdesouche : Site d’extrême droite apparu en avril 2006, remplaçant le site François Desouche, lancé en 2005. Organe de « presse » conspirationniste, relaie des articles de sites divers (dont la presse mainstream), souvent de fausses informations. Son fondateur et principal animateur, Pierre Sautarel, est passé par le Front National et le Mouvement National Républicain de Bruno Mégret. Un mois après l’apparition du site, François Desouche conseille d’écouter la radio d’extrême droite Radio Courtoisie (voir à R), la « station la plus qualitative de l’ensemble du paysage radiophonique français ». Un des concepts phare de Fdesouche est celui du mythe du Grand Remplacement. Nombre de publications et de vidéos, relayées sur les réseaux sociaux, y reviennent. En 2015, les militants d’extrême droite Julien Rochedy (que l’on retrouve aussi chez La Furia) et Damien Rieu (né Damien Lefèvre, militant considéré comme l’un des membres les plus radicaux et les plus actifs du mouvement xénophobe identitaire français) participent, au nom de Fdesouche, au « Forum de la Dissidence » initié par Jean-Yves Le Gallou (voir OJIM à O). Propriétaire : Tilak Raj. Directeur de publication : Pierre Sautarel. Adresse : fdesouche*fr.

FigaroVox : plateforme de la droite dure du Figaro, rubrique voulue par Alexis Brézet (droite radicale) sur le conseil de Patrick Buisson (Minute, Valeurs Actuelles, ex-conseiller politique pour de Villiers ou Sarkozy). Cette plateforme entend s’inscrire dans le sillage d’Atlantico (voir à A) ou Causeur, précurseurs en la matière. Adresse : lefigaro*fr/vox Propriété : Eugénie Bastié, membre de la rédaction de la revue Limite. Cette journaliste tient de sa famille de toujours de réciter les mêmes rengaines, coûte que coûte, et dans différents médias. Elle vient en général y parler de ce qu’elle tient en horreur : l’immigration, l’islam mais surtout le féminisme. On lui doit cette sortie : « une main aux fesses n’a jamais tué personne ». (Source : La Horde).

Fils de Pangolin : pseudonyme d’un activiste complotiste francophone actif sur YouTube (103 000 abonnés), Odysee (35 000 abonnés) et Twitter (37 000 abonnés). Il est l’administrateur du site Info VF (voir à I). Est considéré comme le membre le plus influent de la Team TopGun, un groupe informel d’internautes qui, depuis avril 2020, « sélectionnent, traduisent et doublent en français » les vidéos de réinformation les plus dignes d’intérêt selon eux.

FranceSoir : Dirigé par Xavier Azalbert, FranceSoir est un site influent de la complosphère francophone. Le site diffuse un nombre significatif de fausses informations et d’articles trompeurs. Le site de notation NewsGuard considère que FranceSoir « enfreint gravement les principes journalistiques de base », notamment en relayant « des allégations non fondées sur la pandémie de Covid-19 et d’autres sujets. » Dans le top 10 des mésinformateurs francophones, il obtient la première place. Un certain nombre d’articles proviennent de sites complotistes tel que GlobalResearch ou Les 7 du Québec (parmi d’autres). Son fondateur, Xavier Azalbert, est un homme d’affaires passé par la société de conseil McKinsey avant de reprendre la direction du site en 2016, héritant de la marque du quotidien « France-Soir » fondé en 1944 par le journaliste Pierre Lazareff. Historiquement, ce journal fut l’un des plus populaires de France dans les années 1950 avant de décliner lentement jusqu’à sa disparition en 2011. De 2012 à 2015, le titre devient un site d’infos en continu mêlant dépêches d’agences et contenus originaux. Jusqu’à l’été 2019, le site de « France-Soir » avait une rédaction de journalistes professionnels, tous licenciés pour motifs économiques fin 2019. En 2020, à la faveur de la crise sanitaire, le site prend un tournant éditorial ouvertement complotiste et radical. Le site devient alors une vitrine pour les idées politiques de M. Azalbert et change de nom : FranceSoir (sans tiret). La plateforme s’ouvre dès lors à plusieurs figures influentes de la complosphère covido-sceptique parmi lesquelles Silvano Trotta (voir à S, youtubeur proche du mouvement conspirationniste d’extrême droite QAnon et qui a relayé des théories du complot sur les attentats du 11 Septembre ou qui estime que la lune est creuse), Alexandra Henrion-Caude (voir RéinfoCovid à R, Bon Sens à B), Jean-Bernard Fourtillan, Jean-Jacques Crèvecoeur, Thierry Casasnovas de Régénère (voir à R), Carlo Alberto Brusa (voir Réaction19 à R), Martine Wonner (Alliance Humaine, voir Laissons les Médecins Prescrire à L), Gérard Guillaume, Louis Fouché (voir Réinfo Covid à R), Fabrice Di Vizio (voir à D), Jean-Marie Bigard ou encore François Asselineau (voir UPR à U). On retrouve aussi Idriss Aberkane (voir à I), les rassuristes Christian Perronne, Henri Joyeux et Luc Montagnier ou des responsables politiques affidés, pour une bonne part d’entre eux, à l’extrême-droite comme le président du parti Les Patriotes Florian Philippot. Le 9 juin 2020, le site ouvrait donc ses colonnes au youtubeur Silvano Trotta, figure emblématique des complotistes covido-sceptiques. En octobre 2020, Xavier Azalbert lance avec plusieurs personnalités évoluant dans la désinfoshpère francophone l’association Bon Sens (voir à B). En novembre 2020, suite à la diffusion du film conspirationniste « Hold-up », les youtubeurs Silvano Trotta, Jean-Jacques Crèvecoeur et Alexis Cossette-Trudel sont présentés comme des « lanceurs d’alerte ». Le 24 décembre 2020, un certain Frédéric Vidal publie sur FranceSoir une « Lettre ouverte aux journalistes de France et d’ailleurs » dans laquelle il dénonce « le mensonge que nourrissent les journalistes » et « la mise en place accélérée de la dictature du Nouvel Ordre Mondial » ainsi que « la pédocriminalité sataniste institutionnalisée dans nos pays occidentaux ». Le 21 janvier 2021, d’anciens membres de la rédaction lancent une pétition adressée à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, qui commence par ces mots : « Nous, anciens journalistes de France-Soir, consœurs et confrères, amis et soutiens de ces journalistes, jugeons inadmissible que cette publication via Internet puisse répandre en toute impunité de fausses informations et des thèses complotistes dangereuses pour la société ». En mars 2021, FranceSoir reçoit le soutien des comptes complotistes « Fils de Pangolin » (voir à F), du film « Hold-up » et de François Asselineau. Le 8 avril 2021, le Syndicat national des journalistes (SNJ) s’indigne que des « fausses informations et des thèses complotistes » puissent continuer à être publiées sous le titre FranceSoir. En 2022, FranceSoir devient le relai de la propagande poutinophile. Sur Telegram, un contributeur régulier du journal affirme qu’il n’y a pas de guerre en Ukraine : « c’est une opération de nettoyage de la Cabale, des nazis et des pédocriminels ». FranceSoir reprend la réthorique du Kremlin, rappelant que Vladimir Pourine reproche à l’Occident « de chercher à étendre aux pays de l’Est l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) » mais omettant, de fait, de rappeler à ses lecteurs que la Fédération de Russie a entretenu des rapports étroits avec l’OTAN jusqu’au conflit russo-ukrainien de 2014 et l’annexion de la Crimée. Bien qu’il prétende le contraire, le site FranceSoir enferme son lectorat dans une vision du monde manichéenne, vaste florilège de prêt-à-penser clivant et dangereux. Directeur de publication : Xavier Azalbert. Adresse : francesoir*fr. (Sources : Newsguard, Conspiracy Watch, Stratégies).

G

Génération Frexit : créé en 2020, le groupuscule est né d’une scission de l’UPR (Alain Asselineau, voir UPR à U) et du Nantais Alain Parisot qui en est le représentant régional. Soutien sans faille des Patriotes de Vendée, Génération Frexit prend la parole dans divers rassemblements de l’extrême-droite. Propriété : Alain Parisot. Adresse : generationfrexit*fr

Génération Identitaire : site officiel du groupe identitaire (ex-GUD). Ouvertement anti-musulman, anti-immigration, condamnés à maintes reprises pour incitation à la haine raciale, antisémitisme sous-jacent. On retrouvera Anne-Thais du Tertre d’Escœuffant, dite Thaïs d’Escufon, égérie du groupe nationaliste et proche de Marion Marechal-Le Pen. Adresse : generationidentitaire*org

GeoPolIntel : site conspirationniste d’extrême droite apparu en 2009, portail de réinformation important de l’idéologie soralienne (voir Égalité & Réconciliation à E). Fait la promotion de théories du complots démenties et de fausses informations, notamment sur la pandémie de Covid-19, enfreint gravement les principes journalistiques de base. Le site a publié de nombreux textes du récentiste Pierre Dortiguier. Le récentisme, ou Nouvelle chronologie, est une théorie marginale de l’académicien russe Anatoli Fomenko qui consiste à réécrire l’histoire afin de la faire coïncider avec ses propres théories. Administrateur : Jean-Michel Vernochet, qui écrit en outre régulièrement pour le journal d’extrême-droite Rivarol sous le pseudonyme de Léon Camus. Adresse : geopolintel*fr.

Gérard Infos : autoproclamé « média de la France populaire », important portail de désinformation de l’idéologie QAnon (voir à Q), fortement conspirationniste. Propriété : Mike Borowski, également animateur du site conspirationniste d’extrême-droite Planètes360 (voir à P) et propriétaire du site militant d’extrême-droite La Gauche m’a tuer. En 2021, participe aux mobilisations antivax et anti-passe sanitaire et relaie la désinformation sur le Covid-19. Adresse : gerardinfo*fr.

I

Idriss Aberkane : celui qui se présente comme l’ « hyperdoctor » est une figure très en vogue de la sphère complotiste et particulièrement depuis le début de la crise sanitaire. Pourtant, son CV ne résiste pas à une pointilleuse analyse : ce dernier est fortement artificiel, plein de fausses références et de qualifications que l’auteur n’a jamais obtenu. Il revendique trois doctorats, tous passés avant 30 ans ce qui, de la part de ses pairs, est une prouesse quasi impossible. Comme l’écrivait Dimitri Chuard, à l’époque doctorant à l’Université Paris Diderot, dans des propos cités par L’Express en 2016, « l’art d’Idriss Aberkane est un art subtil. Loin de la fraude manifeste, il se contente de déformer en douceur la réalité. Oui, il a étudié à l’Ecole normale. Mais il n’est pas normalien. Oui, il donne des cours à Centrale. Mais il n’est pas enseignant-chercheur ». La crédibilité scientifique de ses déclarations et de ses publications est remise en question par l’ensemble de la communauté scientifique. Invité régulier de Bon Sens (voir à B) et FranceSoir (voir à F), on le retrouve en compagnie de Laurent Toubiana (voir CSI à C), Christian Perronne ou Louis Fouché (voir RéinfoCovid à R). Dans ses vidéos, l’essayiste controversé tient de nombreux propos erronés, entrecoupés de diatribes visant la presse. Youtubeur influent, baratineur de génie, Idriss Aberkane évolue également au sein de la mouvance souverainiste. Il est d’ailleurs très proche de Pierre Yves Rougeyron, fondateur du think tank d’extrême-droite Le Cercle Aristote et président de l’association Les Amis d’Éric Zemmour… Enfin, on retrouvera aussi Idriss Aberkane (et d’autres) dans une tribune de Valeurs Actuelles appellant à un rassemblement de nombreuses figures politiques de l’extrême-droite — Zemmour, Dupont-Aignan, Philippot, Asselineau (voir UPR à U), etc. — pour une candidature commune aux présidentielles de 2022 en France (publiée en septembre 2021). Sources : Conspiracy Watch, 24/01/2022.

Independenza webtv : théories du complot, antisémitisme sous-jacent, tendance extrême droite, proche de la « dissidence », etc. Adresse : independenza-webtv*com.

Inform’Action : site de l’association toulousaine éponyme qui prétend « sélectionner et diffuser de manière collaborative le meilleur de l’information, en mettant en lumière les idées et points de vues trop peu médiatisés ». Le premier article en exergue sur le site dénonce l’État Profond (Deep State), un mythe conspirationniste cher au mouvement QAnon (voir à Q) et aux acteurs de la désinformation. Gloubi-boulga de thèses conspirationnistes, entretient la confusion, négationnisme sous-jacent, anti-vax et covido-sceptiques notoires. Président : Akina Schira. Adresse : informaction*com.

Infos Bordeaux : site web de désinformation créé anonymement en 2010. Se présentant comme un site d’information et d’actualités régionales, il s’agit en réalité d’un site militant d’extrême droite, proche du Rassemblement national et s’inscrivant dans la mouvance de la « réinformation ». Islamophobie, anti-IVG, et mythe du « Grand remplacement » sont les maîtres-mots des éditeurs du site. En Aquitaine, Burdigala Presse (burdigala-presse*fr) est un autre site de réinformation inscrit dans la mouvance d’extrême-droite, créé et animé par Alain de Peretti, une figure de la fachosphère que l’on croise parfois sur les plateaux de TV Liberté (voir à T) ou dans les tribunes de Breizh-Infos (voir à B). Adresse : infos-bordeaux*fr. (Source : Le Monde).

Info Vaccin : site conspirationniste et anti-vaccination aux relents nauséabonds, promeut l’Union Sacrée, un détournement de l’extrême droite, plus précisément de Florian Philippot (ex-numéro 2 du RN). Derrière le site, il y a la Ligue nationale pour la liberté vaccinale (LNLV), structure historique du mouvement anti-vaccin en France qui a vu le jour en 1954. À cette époque, La Ligue s’opposait déjà farouchement à la vaccination. Son président actuel est Jean-Pierre Eudier, un ami de Louis Fouché (voir Réinfo Covid à R) qu’il trouve « très charismatique et puis c’est un homme tellement gentil ». Jean-Pierre Eudier est aussi un fervent défenseur de Didier Raoult, censuré selon lui par la presse « mainstream » (enième expression clé des mouvements complotistes). En juillet 2021, il lance avec Astrid Stuckelberger (figure de la complosphère covido-sceptique et antivax francophone) et l’avocate controversée Virginie de Araujo Recchia, « une commission d’enquête citoyenne internationale » visant à dénoncer la « campagne expérimentale criminelle » de la vaccination contre le Covid-19. Irréductibes anti vax, la ligne éditoriale de La Ligue est complètement phagocytée par une extrême droite éprise d’ « informations alternatives » et de pseudo-thérapeutes adeptes de médecines parallèles New Age. Président : Jean-Pierre Eudier. Adresse : infovaccin*fr.

InfoVF : Plateforme concentrant tous les médias, boucles Telegram, réseaux de Webtv’s, chaînes Youtube et pages Facebook qui propagent quotidiennement de la désinformation complotiste et d’extrême-droite. Tendance QAnon (pro-Trump, voir à Q). Climatoscepticisme, antisémitisme, théories du complot, pseudo-sciences, homophobie, manipulation de l’information, thèses et idéologies racistes. Des aliens à la « plandémie », le site affiche son conspirationnisme avec fierté. Adresse : infovf*com.

Info wars : théories du complot, tendance droite radicale américaine (très actif sur Youtube et réseaux sociaux également). Le site est spécialisé dans la dénonciation, sans base factuelle, de prétendus complots : sur les attentats du 11-Septembre, la tuerie de l’école Sandy Hook, la franc-maçonnerie, la fluoration de l’eau, le contrôle mental, le sionisme, les sociétés secrètes, les vaccins, les chemtrails, les Illuminati, les services de renseignement, le Pizzagate, le « Nouvel Ordre Mondial », l’identité sexuelle de Michelle Obama, le terrorisme ou encore les Nations unis, accusées de chercher à réduire de 80% la population mondiale (sic). Propriété : Alex Jones. Parmi les collaborateurs du site, Paul Joseph Watson, Jerome Corsi (adepte de la théorie du complot sur les attentats du 11-Septembre), Owen Shroyer, David Knight ou encore Rob Dew. Adresse : infowars*com.

Initiative communiste : ligne éditoriale nostalgique du Stalinisme/Léninisme, conspirationnisme, chauvinisme et nationalisme, entretient la confusion, notamment sur les crises en lien avec la Russie et l’Ukraine et relais de théories pro-Poutine. À noter que le PRCF tenait jusqu’en 2015 un stand à la fête de l’Huma tout en affichant aussi des proximités avec l’extrême droite, notamment au travers du CNR-RUE, sorte de charnière entre le PRCF et l’UPR de François Asselineau (voir UPR à U). Propriété : Jacques Lacaze. Adresse : initiative-communiste*fr.

Institut 1717 : Association qui entend œuvrer pour « une nouvelle alliance franco-russe » (selon son site internet). Parmi les conférenciers invités aux tribunes de l’Institut, on retrouve plusieurs figures de la complosphère et/ou affidés à l’extrême-droite, dont notamment Raphaëlle Auclerc (voir à R) et le romancier Slobodan Despot (voir Xénia Éditions à X). Président : Emmanuel Leroy, politologue, président de l’association « humanitaire » Urgence Enfants du Donbass. Se présente comme un « observateur assidu » de la Russie. Ancien conseiller de Marine Le Pen au Front national, accointances diverses dans des mouvements d’extrême droite au début des années 80 (Ordre Nouveau, le GRECE, etc.). Minimise l’ampleur de l’opération militaire Russe en Ukraine : il ne s’agirait là que d’une « neutralisation » de l’Ukraine pour sécuriser le territoire du Donbass et non d’une « invasion ». Emmanuel Leroy est aussi le co-fondateur de STOP Russophobie, un portail de « réinformation » en faveur du régime de Vladimir Poutine. Adresse : institut1717*org. (Source : Libération, ici).

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle : lobby d’extrême droite mêlant considérations mystico-religieuses et écologie New-Age, chantre de toutes les thérapies charlatanesques et grand soutien d’Henri Joyeux (la Manif pour Tous). Propriété : Augustin Baudelet de Livois. Possède une tribune sur Médias-Presse, l’organe de propagande de CIVITAS (voir à C), parti catholique intégriste qui a pour objectif de « rechristianiser la France ». Adresse : ipsn*eu.

Islam & Info : site communautaire musulman apparu en 2012. La devise du site, « l’info par le Musulman, pour le Musulman », témoigne d’un positionnement décomplexé dont l’ambition est de « laisser la parole à un point de vue musulman orthodoxe et indépendant ». De fait, plusieurs contenus d’Islam & Info dénotent un tropisme conspirationniste centré sur la dénonciation du « sionisme ». Propriété : Mouloud Zoughli, domicilié à Alger (Algérie). Animateur principal : Eli Yess Zareli, dit Elias d’Imzalène, militant salafiste et prédicateur à la mosquée de Torcy, fermée par arrêté préfectoral en avril 2017 parce qu’elle « légitimait le djihad armé ». En mars 2013, Imzalène est invité sur la scène du Théâtre de La Main d’Or, aux côtés d’Alain Soral (voir Égalité & Réconciliation à E) et de l’humoriste antisémite Dieudonné. Adresse : islametinfo*fr.

J

Jérémie Mercier : apprenti-gourou sortie de l’école du charlatan Tal Schaller (voir Santé Globale à S), l’individu est devenu un imposteur de la médecine, vendeur de pratiques dangereuses dans un environnement sectaire. Son business : proposer aux crédules des soins « naturels » pour vaincre toutes les maladies, en s’auto-proclamant spécialiste en matière de santé, nutrition et bien-être. Pour monétiser ses acquis en fake medecine, il mêle des pratiques de charlatanerie à un environnement bien-être et nutrition, reproduisant ce qu’il a vu chez le gourou américain. Au sujet de la crise sanitaire, il évoque « l’occasion d’un grand reset citoyen », affirmant qu’il s’agit d’un « faux prétexte de la santé pour retirer aux gens leurs libertés » « sans aucune justification scientifique sérieuse ». Co-animateur d’un live avec Valérie Bugault (voir à V). Très présent sur les boucles Telegram Réinfo-Covid (voir à R) et sur leurs portails affiliés : le forum de RéinfoCovid (forumreinfocovid*fr), la chaîne Odyssee (odysee*com/@Reinfocovid:2) ou sur ReinfoCovid Reloaded (YouTube) sur laquelle on retrouve tous les portails web et chaînes de désinformation en continu des covido-sceptiques. Se présente comme un « éducateur santé », « normalien-docteur » (voir Idriss Aberkane à I) et, depuis peu, « Covid-exilé en Estonie ». Tel son maître-à-penser américain, il n’hésite pas à calomnier ceux qui détiennent réellement une expertise médicale. Déposée à l’INPI, Jérémie Mercier est aussi une marque de commerce en ligne spécialisée dans la médecine dite « parrallèle ». Sa boutique en ligne vend par ailleurs des goodies, badges et casquettes sérigraphiées « contre la dictature sanitaire. » Adresses : jeremie-mercier*com & jeremie-mercier-shop*com. (Sources : Citizen4Science / ConspiracyWatch).

Jeune Nation : extrême droite clairement revendiquée mais très lié à la « dissidence », Soral, Génération Identitaire, etc. Théories du complot, islamophobie, antisémitisme etc. Propriétés : Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac. Adresse : jeune-nation*com

Jonathan Moadab (le blog de) – Gazette d’un Robespierriste : théories du complot, entretien la confusion et les amalgames, antisémitisme sous-jacent, tendance extrême droite. En 2014, dans le film conspirationniste « Rwanda, 20 ans après » de Paul-Eric Blanrue (voir Blanrue – le Clan des Vénitiens à B) et Julien Teil, deux compagnons de route de Thierry Meyssan (voir Voltairenet à V), il soutient la thèse selon laquelle la justice internationale n’aurait « pas de preuves du génocide des hutus contre leurs compatriotes tutsis » ! Propriété : Jonathan Moadab (co-fondateur de l’ex-Agence info libre). Intervient sur Agoravox : agoravox*tv/auteur/holly_crapp

Jovanovic : se définit comme « écrivain et journaliste ». Compagnon de route d’Alain Soral, blogueur considéré par le Décodex du Monde comme « une des figures de la mouvance conspirationniste » francophone. Il est fréquemment relayé par Égalité & Réconciliation (voir à E) et intervient sur ERFM, la webradio du site d’extrême droite. Jovanovic est le directeur littéraire de la maison d’édition parisienne Le jardin des livres, dont la ligne éditoriale se concentre sur l’ésotérisme, le paranormal, le mysticisme et le conspirationnisme. Antisémite notoire, il affirme en mai 2014 que la tuerie du Musée juif de Bruxelles commise par le djihadiste Mehdi Nemmouche « n’est pas intervenue par hasard la veille des élections », ajoutant que « ça sent la super manip la veille du vote ! ». Avec la pandémie de Covid-19, il emboîte le pas du conspirationnisme covido-sceptique et antivax. Dès 2020, le site de notation des médias Newsguard le considère comme un « Super-Diffuseur européen de mésinformation ». Jovanovic affirme par exemple que la pandémie a « bien été organisée » par Bill Gates et que « tout a été prévu par Big Tech et les Banques ». En novembre 2021, on le retrouve dans le film Hold On : Primum Nocere, la suite du documentaire conspirationniste Hold-Up, avec notamment au casting Francis Lalanne, Étienne Chouard (voir à E), Astrid Stuckelberger ou encore Christian Perronne. Propriété : Pierre Jovanovic. Adresse : jovanovic*com.

Joy for the Planet : association créée par la journaliste Isabelle Alexandrine Bourgeois, laquelle se présente comme « militante pour une information consciente ». La rubrique du site « Nominés de la Joie » regroupe quelques figures de la complosphère et l’association organise d’ailleurs régulièrement des conférences de personnalités controversées, comme Salim Laïbi (alias « Le Libre Penseur », voir à L), Jean-Dominique Michel, Louis Fouché (voir à L) ou Slobodan Despot (voir Xénia Éditions à X), ex-animateur du blog conspirationniste Despotica et propriétaire de Antipresse, un site épinglé par Libération et Le Monde à plusieurs reprises pour avoir relayé « un nombre significatif de fausses informations et d’articles trompeurs ». Adresse : joyfortheplanet*org.

K

Kairos : journal de ré-information, très actif pendant la crise sanitaire. Diffuse de fausses informations ou non-sourcées, en surfant sur la vague des théories du complot pour semer la confusion dans l’esprit de ses lecteurs. Rédacteur en chef : Alexandre Pénasse, seul journaliste agréé du « média ». Adresse : kairospresse*be.

KLA TV : Klagemauer TV est un site conspirationniste particulièrement envahissant. Expert en désinformation, ce pseudo-média suisse créé en 2012 propose des contenus dans 86 langues. La chaîne propose aussi des émissions, des vidéos et des documentaires dans plus de 40 langues, traitant des thèmes classiques de la contre-culture conspirationniste : le 11 Septembre, les vaccins, les Rothschild. Ouvertement antisémites, Kla TV entend prouver que 99% de la population mondiale serait contrôlée par une élite juive (sic). On trouve aussi mention du mythe de l’« État profond », cher aux partisans de Donald Trump et à la mouvance QAnon (voir à Q). Pour information, Klagemauer est une traduction littérale Allemande du « Mur des lamentations ». Propriété : Ivo et Elias Sasek, père et fils. Adresse : kla*tv.

Kontre Kulture : Enregistré sous le nom Culture pour Tous (ZA La Conche / 3 Rue Fort de La Biche / 93200 Saint-Denis, Siret : 53076131100014). Site de vente en ligne d’Alain Soral, réédite des pamphlets conspirationnistes et antisémites. Propriété : Alain Soral et Julien Limes (Voir aussi Égalité & Réconciliation à E). Adresse : kontrekulture*com.

L

La Dépêche du Midi : promoteur des « tribunaux populaires », diffuse de fausses informations, radicalisme et islamophobie latente, nourri des interventions politiciennes de l’extrême-droite. Propriété : Jean-Michel Baylet (depuis 1959, c’est René Bousquet, l’ancien chef de la police de Vichy qui possèdait le journal avec Evelyne Baylet, mère de J.-M. Baylet). Adresse : ladepeche*fr.

La Gazette Online : chaîne Youtube de la fachosphère. Sous les airs gothiques de son logo qui imite des journaux de référence, les sources sont douteuses et les vidéos relayées sont clairement complotistes, islamophobes et à l’idéologie d’extrême-droite. Soutient inconditionnel à Thierry Meyssan dont la chaîne relaie les vidéos (voir Voltairenet à V).

Laissons les Médecins Prescrire : collectif co-animé par Martine Wonner et Violaine Guérin, endocrinologue et gynécologue proche de la complosphère et qui intervient souvent sur FranceSoir (voir à F) et RT France (voir à R). Participe régulièrement à l’émission « L’info en questionS » animée sur sa chaîne YouTube par Ema Krusi en compagnie des complotistes Salim Laïbi (voir Libre Penseur à L), Jean-Jacques Crèvecoeur et Christian Tal Schaller et relaie les interventions de la généticienne controversée Alexandra Henrion-Caude (voir Réinfo Covid à R). Martine Wonner, quant à elle est membre fondatrice de l’association BonSens (voir à B), aux côtés de Xavier Azalbert (FranceSoir, voir à F), Alexandra Henrion-Caude (voir Réinfo Covid à R), Christian Perronne, Valérie Bugault, Silvano Trotta (voir à S) ou encore Gérard Guillaume. Adresse : stopcovid19*today. (Source : Conspiracy Watch).

La Minute de Ricardo : organe complotiste de Richard Boutry. Officiant à France Télévisions et à TV5 de 1995 à 2002 puis devenant directeur exécutif de la chaîne de télévision catholique KTO, Richard Boutry lance en 2008 Omega TV, web-TV complotiste présentée comme la « nouvelle web-TV du bien-être et du mieux-vivre ». Pendant plusieurs mois (2020-2021), il anime une émission-web pour le site FranceSoir (voir à F). Richard Boutry y décrit la crise sanitaire actuelle comme « une guerre spirituelle » au micro du complotiste québécois Alexis Cossette-Trudel. Ses vidéos sont partagées par plusieurs sites à tropisme conspirationniste comme FranceSoir, Égalité & Réconciliation (voir à E), Covid Infos ou encore Profession Gendarme de Ronald Guillaumont (profession-gendarme*com). Le site conspirationniste Qactus (voir à Q) — dont le site de notation des médias NewsGuard indique qu’il est « géré de manière anonyme [et qu’il] publie des intox et de fausses informations liées à QAnon » — publie lui aussi très régulièrement les vidéos de Boutry depuis novembre 2020… Adresse : laminutedericardo*com.

Le Courrier du Soir : site consacré à l’actualité française et internationale mais qui a la fâcheuse habitude de publier des allégations fausses et sans fondement, notamment sur le Covid-19. Le 9 mai 2020, il relaie une fausse information en provenance du Jerusalem Post (un journal Israëlien de tendance national-libérale classé à droite) aux relents d’antisémitisme sur un prétendu « pucage des enfants » en Israël. Il est repris moins de 24 heures plus tard sur le site de l’ancien collaborateur d’Alain Soral, Vincent Lapierre et sur Le Média pour tous (voir ci-dessous). L’intox devient virale sur les réseaux d’extrême-droite, dont Alnas (voir à A) et La Tribune des Pirates, un site conspirationniste de tendance islamiste qui cumule 455 000 abonnés sur Facebook et s’est illustré par le passé en publiant des contenus à caractère négationniste. Le mythe du puçage électronique des enfants est une rumeur infondée qui circule depuis plusieurs années sur le web. Trouvant son origine aux États-Unis, cette intox réapparaît fréquemment. Le nom est un plagiat francisé du Corriere della Serra, un vrai journal indépendant italien de renommée internationale. Adresse : lecourrier-du-soir*com.

Le Grand Réveil : Site complotiste francophone à caractère antisémite et pierre angulaire du discours conspirationniste, Le Grand Réveil (LGR) fait partie d’un important réseau de comptes de désinformation (Telegram, Instagram, Twitter, Facebook, SnapChat, VKontakte…) cumulant environ un million d’abonnés et n’hésitant pas à avoir recours au trolling et aux propos violents. Cette pratique permet une surreprésentation des idées de son fondateur Julian Wolf et des siens, laissant croire que les complotistes sont bien plus nombreux qu’ils ne le sont. Le nom « Le Grand Réveil » fait référence au « Great Awakening » de QAnon (voir à Q). Le principal animateur de ces médias fut Julian Wolf, pseudonyme d’un graphiste de 36 ans (WG Visualarts, WG Graphiste, boutique SLTI sur Spreadshirt, etc.). La désinformation du Grand Réveil est relayée par des figures de la complosphère, comme Silvano Trotta (voir à S), les groupes de soutien au négationniste Rémy Daillet-Wiedemann (voir École à la maison à E) et tout un tas de comptes revendiquant faire de la « réinformation », tel que Open Your Eyes ou Tatapookie. Fort de ses nombreux abonnés sur Telegram et sur Twitter, Le Grand Réveil a profité de la pandémie de Covid-19 pour acquérir une audience plus large via des publications anti-masques, anti-pass sanitaire, anti-vaccination ou covidosceptiques mais toujours en conservant ce relent nauséabond d’antisémitisme. S’enrichit grâce à un incroyable montage de plateformes de donations et par la publicité. En mai 2022, après trois mois d’absence, Julian Wolf publie une tribune à l’attention de son public dans laquelle il avoue s’être égaré du fait de la crise sanitaire et parce qu’il traversait une période difficile dans sa vie, devenant malgré lui un influenceur… influencé. (Sources : Anthony Mansuy / Street Press).

Le Grand Soir : entretien la confusion, théories du complot, antisémitisme sous-jacent, chauvinisme / nationalisme, pseudo-anticapitalisme mais vrais idiots utiles de l’extrême droite, soutien à des régimes autoritaires et/ou pseudo-socialistes, tient régulièrement un stand à la Fête de l’Huma. Jean-Luc Mélenchon a longtemps été proche des animateurs (et le serait toujours). Propriétés : Viktor Dedaj et Maxime Vivas. Adresse : legrandsoir*info.

Le Libre Penseur : proche de la mouvance conspirationniste d’extrême droite « la Dissidence », le Libre Penseur relaie de très nombreuses théories du complot, avec un antisémitisme sous-jacent. Entretien régulièrement et volontairement la confusion sur de nombreux sujets d’actualités, sans jamais citer ses sources. L’auteur concentre surtout ses attaques contre les homosexuels, les juifs, les franc-maçons, les musulmans et incite ses partisans à la sédition voire à la violence armée « avec des kalashnikovs » contre les institutions républicaines. Il appelle ses troupes à faire tomber la démocratie et la République, qu’il considère comme « judéo-maçonnique ». Chirurgien-dentiste, Laïbi, qui a des liens de parenté avec Abderrezak Laïbi (chef de la sécurité algérienne) et Kasdi Merbah, chef du gouvernement algérien de novembre 1988 à septembre 1989, explique s’intéresser à des « thèmes aussi variés que la santé, les médicaments et les vaccins, les sociétés secrètes et la franc-maçonnerie, la pédophilie et les crimes sexuels, les scandales politiques, la corruption normalisée, la crise économique et financière ». A reçu en 2013 une quenelle d’or des mains de Dieudonné. En 2020, à la faveur de la pandémie de COVID-19, il co-anime régulièrement avec les youtubeurs complotistes Jean-Jacques Crèvecoeur, Christian Tal Schaller et Chloé Frammery l’émission « l’info en QuestionS » sur YouTube. En décembre 2021, il est l’un des nombreux intervenants du Doctothon, une émission qui rassemble pendant 24h de direct la fine fleur de la complosphère covido-sceptique et antivax. (Source : Conspiracy Watch / Zeka). Propriété : Salim Laïbi. Adresse : lelibrepenseur*org.

Le Média pour tous : chaîne YouTube animée par Vincent Lapierre, proche du polémiste « national-socialiste » Alain Soral et vidéaste évoluant dans la mouvance conspirationniste dite de la « Dissidence ». La chaîne se décline sur un site internet où l’on retrouve — entre autres — des chroniqueurs du Boulevard Voltaire, dont Jonathan Moadab (voir Boulevard Voltaire à B), du Clan des vénitiens (voir Blanrue à B) ou des membres connus d’Égalité & Réconciliation (voir à E). Propriété : Vincent Lapierre. Adresse : lemediapourtous*fr.

Le Media en 4-4-2 : association et site de désinformation complotiste et au contenu sans fond, présent sur Telegram, chaînes Youtube et plateformes de crowdfunding (Tipeee). Lancé en décembre 2020 dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le nom du site fait référence à la culture footballistique (le « 4-4-2 » est un schéma tactique classique des équipes de football). Apôtre de l’« information alternative », le Média en 4-4-2 se présente ainsi : « En ces temps où le mensonge d’État est grossièrement relayé par les journalistes serviles afin de tromper le peuple, il est de notre devoir d’agir ensemble. » Dans une vidéo de septembre 2020, il évoquait « Bill Gates, Clinton, Attali et toute la troupe de l’État profond ». Mi-juin 2021, Marcel D. diffuse une vidéo de Dieudonné interviewé par la chroniqueuse conspirationniste Chloé Frammery dans laquelle ce dernier estime notamment que la pandémie de Covid-19 est une « arnaque » derrière laquelle se trouveraient « des intérêts très proches du sionisme et de la finance internationale ». Il accuse la campagne vaccinale d’être « l’un des plus grand des génocides de l’histoire de l’humanité. » En novembre 2021, le site relaie une tribune de l’archevêque Mgr Vigano, qui s’était déjà distingué par des prises de positions conspirationnistes, dans laquelle le prélat italien dénonçait « un coup d’État mondial dans lequel une élite financière et idéologique a réussi à prendre le contrôle d’une partie des gouvernements » afin d’« établir une dictature planétaire. C’est la Grande Réinitialisation du Forum Économique Mondial, l’Agenda 2030 des Nations Unies. C’est le plan du Nouvel Ordre mondial, dans lequel une république universelle asservit tout le monde et une religion de l’humanité annule la foi en Christ. » Depuis le début de l’invasion militaire Russe en Ukraine, diffuse la propagande pro-russe du Kremlin et divers articles confusionnistes, et aux relents nauséabonds d’antisémitisme. Propriété : Christophe Jacques-Sébastien, alias Marcel D. l’enquête de Fact&Furious (juin 2021) révèle que sous ce pseudonyme se cacherait un agent de la fonction publique territoriale. Christophe Jacques-Sébastien est un auto-entrepreneur rémunéré depuis plusieurs années par Égalité & Réconciliation ainsi que Culture pour tous, l’association et l’entreprise dirigées par Alain Soral. Par ailleurs, ce pseudo-média est en réalité le « faux-nez » de la chaîne Youtube d’Alain Soral censurée en octobre 2020. (Sources : ConspiracyWatch, StreetPress). Adresse : lemediaen442*fr.

Léon Degrelle (Cercle des amis de) : journaliste français décédé en 1994, collaborateur pendant la seconde guerre mondiale et fondateur du parti national-socialiste Rex. Le site fait l’apologie du nazisme, avec e-boutique en ligne pour se procurer des photos d’Hitler et autres symboles nazis. Peu mis à jour mais toujours en ligne. Adresse : lederniercarre*hautetfort*com.

Le Retour aux Sources : anciennement Scriptoblog. Sous l’apparence d’un blog littéraire, diffuse des articles d’extrême-droite dénonçant des manipulations étatiques systématiques, très prolifique sur les questions de « politique migratoire » et parangon du mythe de « l’islamisation rampante ». Antisémitisme, islamophobie, théories du complot en tous genres. Le site, qui ne dispose d’aucunes mentions légales, propose néanmoins la vente de nombreux ouvrages complotistes et d’extrême-droite. Partenaire de Omnia Veritas, une librairie d’extrême-droite où l’on peut notamment trouver des exemplaires de Mein Kampf traduits dans 10 langues ! Adresse : leretourauxsources*com.

Les 7 du Quebec : site conspirationniste reprenant régulièrement des « analyses » trompeuses en provenance de nombreux sites complotistes ou d’extrême-droite (comme Réseau International notamment, voir à R), avec des propos assumés pro-Russe depuis le début de l’invasion du dictateur Russe en Ukraine. Très actif pendant la pandémie de COVID-19, la ligne éditoriale a bifurqué vers le conflit Européen début 2022. Le propriétaire du site intervient régulièrement sur AgoraVox (voir à A), Mondialisation (voir à M) et est cité comme « source » dans plusieurs articles de Palestine Solidarité (palestine-solidarite*fr). Fervent défenseur de la croyance en l’État profond (deep state) et du soi-disant groupe Bilderberg, deux théories falacieuses chères aux complotistes. Propriété : Robert Bibeau, enseignant Canadien résidant à Montréal. Adresse : les7duquebec*com.

Les Non-alignés : blog conspirationniste, diffuse de multiples théories du complot et affiche un soutient sans faille à diverses dictatures et régimes autoritaires (Syrie, Russie, etc). Homophobie / LGBT-phobie, lien avec la « dissidence » et Égalité & Réconciliation (voir à E). Adresse : les-non-alignes*fr.

Les Crises : théories du complot, entretien la confusion et les amalgames, ligne éditoriale pro-Poutine. Son auteur a participé au débat « Faut-il dégager les médias ? » pendant l’université d’été de La France insoumise en 2017. De nombreux journalistes (Le Monde, Libération) et politologues (Street Press, The Time of Israël) l’accusent de relayer des auteurs conspirationnistes et la propagande du Kremlin. Essayez de recouper les sources si vous cherchez une information fiable et objective. Propriété : Olivier Berruyer. Adresse : les-crises*fr.

Le Salon Beige : blog quotidien d’actualité des laïcs catholiques et intégristes. Propriété : Guillaume de Thieulloy, également fondateur de Nouvelles de France, site de « réinformation » ouvertement d’extrême-droite. Adresse : lesalonbeige*fr.

Les Moutons Enragés : « Nous sommes manipulés » disent-ils. En réalité, ce sont eux qui vous manipulent ! Conspirationnistes, entretien la confusion, diffuse la propagande de la « dissidence ». Mysticisme, articles non-vérifiés et aux sources erronées. Pro-Dieudonné, pro-négationniste (on y soutient que Robert Faurisson n’a jamais réellement nié les chambres à gaz, ce qui est faux), anti-maçonnique, Les Moutons Enragés étaient animés jusqu’en 2016 par deux contributeurs répondant aux pseudonymes de « Benji » (décédé fin 2016) et de « Voltigeur ». 100% complotiste. Zéro investigation. Adresse : lesmoutonsenrages*fr.

Les Moutons Rebelles : site géré par le complotiste tunisien Loumi Mourad qui relaie souvent de fausses informations, à forte tendance antisémite puisqu’il diffuse, depuis 2016, des contenus à caractère négationniste et remettant en cause la réalité de l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Se définissant comme un « média de réinformation alternatif », Moutons rebelles diffuse des contenus conspirationnistes sur le 11-Septembre, les vaccins, les Illuminati, le Bilderberg, les Rothschild, les chemtrails ou encore le « Nouvel Ordre Mondial ». Selon le site de notation des médias NewsGuard, le site « enfreint gravement les principes journalistiques de base ». Propriété : Site historiquement créé par Elloumi Khalil, il est aujourd’hui administré par un certain Loumi Mourad (Tunisien). Adresse : lesmoutonsrebelles*com. (Source : Whois EasyCounter).

Liberté Santé (Syndicat) : Théories du complot, contre-information, pseudo-sciences, mysticisme, entretien volontairement la confusion. Propriété : Louis Fouché (voir Réinfo Covid à R). Nombreux donateurs, la plupart d’extrême-droite, dont Florian Philippot (RN) et Fabrice Di Vizio (voir à D), lequel affirmait sur Twitter avoir versé 14 000 € au syndicat le 10 octobre 2021.

Livre Noir : fondée par deux proches de Marion Maréchal Le Pen, la chaîne YouTube publie de longs entretiens avec des figures de la droite et de l’extrême droite, comme Eugénie Bastié (journaliste du Figaro), Charlotte d’Ornellas (Valeurs actuelles, voir à V) ou encore Éric Zemmour. Depuis l’invasion Russe en Ukraine, est fréquemment citée par les réseaux conspirationnistes pro-Russe comme « source de réinformation ». Propriété : Erik Tegnér.

Louis Fouché : ancien anesthésiste réanimateur à l’Hôpital de la Conception de Marseille, fondateur du collectif RéInfo Covid (voir à R), Louis Fouché s’est fait connaître pour ses positions complotistes à l’égard de la crise sanitaire, notamment sur CNews et sur FranceSoir (voir à F). Son épouse, Carole Fouché, est biologiste médicale et travaille au sein de l’équipe du très controversé professeur Didier Raoult à l’IHU de Marseille. Se présentant proche des « gilets jaunes » et de la Manif pour tous (dont il partage les positions antiavortement et contre la PMA), Louis Fouché se présente souvent comme un collapsologue « ancien des Colibris [le mouvement de Pierre Rabhi – ndlr] » et recommande aux parents de retirer leurs enfants du système scolaire et de santé français pour créer un système parallèle. Depuis 2020 et le début de la pandémie de COVID-19, les propos du docteur Louis Fouché relèvent du complotisme. Ainsi entend-t-il faire un travail de « réinformation » face à la « politique totalitaire » qui aurait été instaurée par le Gouvernement français. On le retrouve aussi bien interviewé par le site France-Soir de Xavier Azalbert que sur les chaînes conspirationnistes de Ema Krusi (voir à E), sur Radio Courtoisie (voir à R), aux côtés du youtubeur controversé Thierry Casasnovas (voir Régénère à R) ou du gourou Christian Tal Schaller, autre figure majeure de la mésinformation (voir Santé Globale à S) dont il promeut les thèses farfelues. En avril 2021, Louis Fouché participe à un rassemblement public à Marseille en compagnie de deux figures emblématiques de la complosphère / fachosphère : Chloé Frammery (voir à C) et de Salim Laïbi (voir Libre Penseur à L). Il est aussi à l’initiative de listes « Un nôtre monde », avec Hayssam Hoballah, pour les élections régionales de 2021. Réuni en session extraordinaire fin juin de la même année, le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) porte plainte contre Louis Fouché et neuf autres médecins parmi lesquels la députée et psychiatre Martine Wonner ou encore feu le professeur Luc Montagnier. En juillet 2021, Louis Fouché doit finalement quitter son poste à l’hôpital sous la pression de l’APHM, décision qu’il présente dans une interview fin novembre comme un choix personnel. En décembre 2021, Louis Fouché est l’un des nombreux intervenants du Doctothon, une émission qui rassemble pendant 24 heures de direct la fine fleur de la complosphère covido-sceptique et antivax.

M

Mamans Louves : collectif influent des réseaux covidosceptiques, pseudo-sciences et « santé » alternative, qui serait né à l’initiative de mères de famille soucieuses des troubles psychologiques de leurs enfants suite aux mesures de confinement. Si l’idée de base semblait positive, il s’agit en réalité d’un écran de fumée inquiétant puisque Mamans Louves fricote en réalité avec des figures de la mouvance covido-complotiste notoires, dont Louis Fouché (voir Réinfo Covid à R) ou le négationniste antisémite Yannick Lescure (voir à Y). Fait intéressant et révélateur, seuls les médias visiblement à l’aise avec l’idéologie complotiste ont donné la parole à leur cheffe de file Roxane Chafeï : Sud Radio (voir à S), Radio Courtoisie ou encore RT France (voir à R). Porte-parole et fondatrice : Roxane Chafeï. Variante masculine : Papas Loups (papasloups*com).

Marion Sigaut : conférencière soralienne auteur du blog du même nom. Fausses informations, conspirationnisme à tendance extrême-droite et antisémitisme assumé. N’a de cesse dénoncer un prétendu « complot pédo-criminel des élites satanistes ». En référence à QAnon (voir à Q), elle accuse les « pédo-criminels qui nous dirigent », les « Rotschild » et « le complot juif ». Dans une vidéo de septembre 2021, elle prétend que l’UNESCO, l’ONU, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ainsi que l’Education nationale chercheraient à « pervertir nos enfants pour en faire de la chair fraîche pour les pédophiles » (sic). Adresse : marionsigaut*com

Matière et Révolution : quelques dérives conspirationnistes dans des analyses (notamment autour de l’attentat de Charlie Hebdo ou de l’affaire Merah), ce qui, de fait, les éloigne de la conception matérialiste dont ils prônent les valeurs. Adresse : matierevolution*fr

Média Jaune Lorraine : historiquement relais des mouvements sociaux Gilets Jaunes, dérive clairement positionnée à l’extrême-droite, sème la confusion, théories du complot, soutien à Fiorina Lignier, militante à La Cocarde Etudiante, digne descendante du GUD et du local identitaire le Bastion Social de Clermont-Ferrand. Fiorina Lignier qui avait reçu l’indécente somme de 50 000 € suite à une cagnotte de Damien Rieu, leader du mouvement Génération identitaire (voir à G). Un des animateurs de la page a participé, en tant que Média Jaune Lorraine, à deux émissions sur une radio locale d’extrême droite (Radio Lorraine enragée) : une en compagnie de Sylvain Durain, auteur masculiniste et la seconde dédicacée à l’antisémite Hervé Ryssen, en compagnie de Pierre Louvers animateur de l’association « Le club du mercredi », qui organise des conférences d’extrême droite sur Nancy. Accueille régulièrement Néo Salva, militant de la mouvance QAnon en France (voir à Q). Propriété : Kevin Grillo. Adresse : facebook*com/MJdeLorraine. (Source : La Horde).

Média Presse Info : Contre-information politique, théories du complot, sources non vérifiables. Le site est affilié à Civitas et l’extrême-droite (moins ouvertement), proche de mouvements souverainistes, dont quelques sacré-chœurs Vendéens. Propriété : François-Xavier Péron. Nom de domaine enregistré au nom de Civitas. Adresse : medias-presse*info

Mehdi Belhaj Kacem : écrivaillon qui se prétend « philosophe » et dont Michel Houellbecq aurait vanté les mérites (cet exemple de ses supposées facultés d’écriture sont éloquentes à ce sujet). Complotiste à l’égo surdimensionné, adepte du « génocide planétaire dû à la vaccination », anime une chaîne sur la plateforme complotiste Odysee. Présent auprès du collectif Résistance Locale en temps de crise Globale (voir à R).

Meta TV : théories du complot, antisémitisme sous-jacent, « dissidence », tendance extrême-droite. À ses débuts, Meta TV tient une ligne soralienne et fait intervenir certains militants d’E&R comme Pierre de Brague, Marion Sigaut, voire Alain Soral lui-même en juin 2014 ou Hervé Ryssen et Damien Viguier. Suite à une brouille avec Soral, Meta TV devient temporairement anti-soralienne avant de replonger dans le côté obscur en 2018 (après le départ de son fondateur). Adresse : metatv*org. Siège social : 32 avenue Paul Vaillant Couturier, 94400 Vitry-sur-Seine. Plus d’infos sur l’Encyclopédie de la Dissidence : https://wiki-dissidence.dimg.fr/Meta_TV.

Metapedia (L’encyclopédie alternative) : wikipédia des théories du complot, du confusionnisme, de l’extrême droite, etc. Adresse : metapedia*org.

Michel Collon (Investig’action) : théories du complot, tendance rouge-brun, entretien la confusion afin d’empêcher l’analyse objective des faits, lien avec l’extrême droite. Propriété : Michel Collon. Adresse : michelcollon*info.

Mohamed Diallo : youtubeur ivoirien conspirationniste francophone vivant aux USA. Il s’est illustré en relayant des théories du complot autour de la pédocriminalité, de Jeffrey Epstein, de prétendus « rituels sataniques », de QAnon (voir à Q), de la « cabale » ou encore du 11-Septembre. Tendance extrême-droite antisémite. Adresse : mohameddiallo*com.

Mondialisation : site apparu en 2005, le site se présente comme un « centre de recherche sur la mondialisation ». Portail emblématique de la complosphère francophone, il est considéré par le Décodex du Monde comme un site « peu fiable et qui héberge parfois des fausses informations ». Sa ligne éditoriale est proche des idées de l’extrême droite. Propriété : Michel Chossudovsky, ancien collaborateur du Réseau Voltaire de Thierry Meyssan et intervenant régulier sur la chaîne russe Russia Today (voir à R). Adresse : mondialisation*ca (autrefois GlobalResearch*ca).

N

Natacha Polony : directrice de la rédaction de Marianne, ex-gilet jaune et figure confusionniste contre la critique des théories du complot. En bon éditorialiste mondaine, ses enquêtes sont bâclées, jamais sourcées et ses allusions embrassent très/trop souvent celles de la complosphère. Face à la prétendue menace anticomplotiste, Polony se présente comme un héraut et une héroïne du refus de « la bien-pensance ». Grande adepte de la déformation des faits, on se souviendra de son éditorial de Marianne de novembre 2019, dans lequel elle s’adressait aux « Français musulmans » pour les convertir à la laïcité, oubliant que la première phrase de l’article 1 de la loi de 1905 fait de « la liberté de conscience » son fondement. Sans la xénophobie et le sexisme d’Éric Zemmour, elle exprime un hypercriticisme « politiquement incorrect », conservateur et manichéen, qui a des ressemblances avec celui de son confrère du Figaro et de CNews (voir à C). À éviter si vous recherchez une vision objective des faits. (Source : Conspiracy Watch).

Natdem : Mouvement National-Démocrate. Historique : nommée la Dissidence Française (DF) jusqu’en 2020, ce groupe d’extrême-droite prône le coup d’État militaire pour renverser la « République des partis », contre la pluri-ethinicité de la France. Une idéologie ouvertement fasciste, antisémitisme sous-jacent, entretien la confusion et les amalgames, homophobie et LGBT-phobie, fait la promo de Casapound (parti néo-fasciste italien). Propriété : Vincent Vauclin. Adresse : natdem*fr.

Némésis : Collectif né en octobre 2019. Sous couvert de féminisme, défend des thèses suprémacistes et islamophobes, dénonçant un prétendu « grand remplacement » ou une violence sexiste particulière qui serait exercée par les réfugiés Afghans. Connues pour perturber les manifestations où elles sont présentes, on retrouve parmi leurs membres des militantes nationalistes, royalistes et fascistes. Parmi elles, on a pu observer des membres du syndicat la Cocarde Etudiante, notamment Marie-Astrid Vallade (voir Cocarde Étudiante à C), de l’Action française, du groupe ultra-violent des Zouaves Paris (voir à Z) et de Génération Identitaire. Némésis en est d’ailleurs une des structures de repli (voir Génération identitaire à G), le collectif envisageant de poursuivre ses action via plusieurs associations thématiques. Plébiscitant les thèses de Julien Rochedy, ancien président du Front national de la jeunesse, Alice Cordier affirme régulièrement l’existence d’une complémentarité supposée « naturelle » entre les hommes et les femmes et se place en défense d’une « virilité » qui serait en déclin. Présidente : Alice Cordier. Une des animatrice de la page Instagram de Némésis n’est autre que Marie-Amance de La Morinière, sœur de Pierre-Alban de La Morinière (Action Française). Adresse : collectif-nemesis*com. (Sources : Mediapart, La Horde, Pierre Plottu/Twitter, 31 janvier 2021).

Nexus France : magazine conspirationniste par excellence, Nexus est une adaptation de la revue australienne éponyme, dont la ligne éditoriale New age mélange des articles sur la para-médecine, les pseudo-sciences, l’écologie, la spiritualité, le chamanisme, le conspirationnisme, la crypto-histoire ou l’ufologie. Il se consacre principalement aux pseudosciences, à la géopolitique, aux médecines non conventionnelles, aux théories du complot et au révisionnisme historique. Évoque fréquemment le « Nouvel Ordre Mondial et l’esclavage par le contrôle de la pensée » et s’étend aussi longuement sur des rites supposés sataniques et pédophiles de nos élites. L’éditrice de la revue, Anne Givaudan, est une auteure conspirationniste qui n’hésite pas à qualifier Les Sociétés Secrètes au XXe siècle — titre original du Livre Jaune — « d’excellent ouvrage », faisant référence à de nombreux passages des Protocoles des Sages de Sion, une contrefaçon qui se présente comme un plan de conquête du monde établi par les juifs et les francs-maçons, livre souvent cité par les complotistes de la fachosphère. Notons que le directeur de publication de l’édition française fut pendant un temps David Dennery, qui déclarait que l’évolution de l’humanité était liée à des interventions d’extraterrestres et refusait l’évolutionnisme (la transformation du monde vivant au cours du temps). Nexus France est un mélange de sujets scientifiques détournés, pseudoscientifiques et conspirationnistes, diffuse une propagande paramilitariste, anti-gouvernementale et promeut activement le négationnisme et l’antisémitisme. Nexus faisant la part belle au conspirationnisme et aux pseudo-sciences, son numéro de mai-juin 2019 remet en question la mission Apollo sur la Lune, l’accusant d’être « une belle imposture ». De même, le magazine interviewe Louis Fouché en janvier 2021 (voir RéinfoCovid à R), dans laquelle ce dernier affirme à tort que les vaccins à ARN messager contre le Covid-19 font courir un risque d’infertilité aux vaccinés. Comme le rapporte l’AFP Factuel, il s’agit d’une hypothèse scientifiquement infondée. On retrouve sans surprise Nexus comme parrain promotionnel de l’émission « Doctothon », diffusée en direct pendant 24 heures, les 10 et 11 décembre 2021, et réunissant les personnalités les plus influentes de la complosphère covido-sceptique. Concernant la pandémie de Covid-19, le numéro 140 de mai-juin 2022 dénonce une prétendue « fabrique d’une (auto)censure de masse », accusant les anticomplotistes d’être des « tyrans de la censure ». L’autrice du dossier, Marielsa Salsilli, paysagiste de formation et journaliste freelance pour Nexus, se présente sans ambages comme « chercheuse de Vérités ». Directeur de publication : Marc Daoud. Rédactrice en chef : Kim-Anh Lim. Journaliste : Estelle Brattesani.

Senta Depuydt : pseudo journaliste conspirationniste de Nexus. Dans un dossier du n°121 du journal complotiste intitulé « vaccination le plan mondial », elle prétend avoir prophétisé la pandémie de Covid-19… trois ans avant les faits.

Nouveau Monde : site révisionniste, antisémite, climato-sceptique et fortement négationniste, Nouveau Monde est une sorte d’agrégateur d’informations en provenance d’un très grand nombre de sites d’extrême-droite et de désinformation (réinformation) ou diffusant régulièrement des théories du complot. Ligne éditoriale fortement ancrée à l’extrême-droite, malgré le partage de liens vers des sites classés à gauche de l’échiquier politique (Colibris par ex.), se revendique pro-Poutine dès le début de l’invasion militaire Russe en Ukraine. Influent durant la pandémie de Covid-19 dont il se veut le relai de la désinformation des covido-sceptiques. Référence au « Great Reset » (avec des liens pointant vers la chaîne de la secte Falun Gong), au mythe conspirationniste du « Deep State », etc. Adresse : nouveau-monde*ca.

Nouvelles de France (NDF) : site de désinformation rattaché à l’extrême droite, ouvertement défenseur d’Alain Soral dont ils encensent régulièrement les propos. Adresse : ndf*fr.

Nouvel Ordre Mondial : Apparu en mai 2007, c’est l’un des sites les plus consultés de la complosphère francophone. Théories du complot, contre-information, pseudo-sciences, mysticisme, relaie de nombreux contenus à caractère complotiste, y compris antisémite, aussi bien sur les attentats du 11 septembre 2001 que sur le « sionisme », les Rothschild ou le complot « reptilien ». Aujourd’hui, Nouvelordremondial a changé de configuration et plusieurs publications publiées par le passé n’y figurent plus. Les articles et les vidéos du site couvrent les principales nouvelles européennes et américaines, ainsi que des histoires sur les célébrités, les extraterrestres et le surnaturel. Les sujets d’actualité les plus fréquents sont l’immigration, la criminalité et la géopolitique. Selon l’observatoire des médias NewsGuard, le site enfreint gravement les principes de base de crédibilité et de transparence pour un média digne de ce nom. À titre d’exemple, en février 2018, un article publié sur le site dénonce « les casques blancs [qui] complotent de préparer une attaque False Flag avec des armes chimiques en Syrie. » L’année suivante, au sujet du déploiement de la 5G, un post évoque une « expérience sanitaire à grande échelle qui pourrait provoquer des cancers et une catastrophe mondiale. » Durant la pandémie de Covid-19, le site a régulièrement publié de fausses informations et des théories non fondées, notamment des théories du complot concernant le coronavirus de Wuhan. Propriété : Emmanuel M., traducteur/interprète de profession. Adresse : nouvelordremondial*cc. (Source : NewsGuard).

Novopress : « Arme de réinformation massive », extrême droite tendance identitaire clairement revendiquée, mais peut encore tromper le lecteur distrait. Adresse : novopress*info.

O

Observateur Continental : site de désinformation Russe à l’international, pro-Poutine. Le site a été créé par InfoRos, une agence de presse gouvernementale fondée en 2003 et enregistrée à Moscou par le GRU (Direction principale de l’État-major des Forces armées de la Fédération de Russie). InfoRos est directement administrée par des membres de l’unité militaire 54777 du GRU, spécialisée dans les opérations psychologiques. Cette unité conduirait de nombreuses opérations de désinformation en ligne ciblant des pays occidentaux, et aurait notamment participé à l’attaque informatique d’ampleur contre la chaîne TV5 Monde en 2015. En Russie, cette activité d’InfoRos est transparente, puisque Observateur Continental est enregistré au registre officiel des médias tenu par l’autorité russe de régulation d’Internet, Roskomnadzor, la même entité qui est l’origine du blacklistage de nombreux sites Russes indépendants ces dernières semaines (dont Mediazona, Meduza, Écho de Moscou, OVD Info, Tayga Info, Irkoutsk Insider, etc.). Actuellement, la galaxie des sites de désinformation du GRU se compose d’environ 1 341 sites de propagande pro-Poutine usant de désinformation sur le territoire de la Russie et à l’international. Parmi ces sites, on retrouve La Voix de la Russie/Sputnik News (voir à S), RT – Russia Today (voir à R), Observateur Continental, Les Moutons Enragés (voir à L), Wikistrike (voir à W), PressTV (presstv*ir), AgoraVox (voir à A), Réseau International (voir à R), etc. Auteur principal : Olivier Renault, « journaliste » complotiste que l’on retrouve aussi sur Riposte Laïque (voir à R), La Voix de la Russie, Novorossia Today, ou les controversés Junge Freiheit et Stimme Russlands, deux médias complotistes Allemands. Propriété : Mikhail Gamandiy-Egorov. Adresse : observateurcontinental*fr. (Sources : Stanford Internet Observatory / EU Disinfo Lab).

Observateurs (les) : Portail de « réinformation » d’obédience populiste qui se contente de recopier des articles publiés sur d’autres sites d’extrême droite ou complotistes, sans ligne éditoriale claire, si ce n’est un argumentaire islamophobe et xé,ophobe. Présente et promeut des idées conservatrices de droite radicale et des pires idéologies d’extrême droite. Comme la plupart des pourfendeurs de la « pensée unique », le site se dissout souvent dans cette dernière. S’il a pris la forme d’un « journal » en ligne, Les Observateurs profite de l’absence d’une loi sur les médias en Suisse, qui lui permet de revendiquer un traitement journalistique de l’actualité sans avoir à s’en justifier auprès d’une instance de régulation. Le nom du site vise à souligner l’impartialité du regard alternatif qu’il prétend poser sur l’actualité. La ligne éditoriale « incarne une droite hargneuse et agressive, pleine de suffisance, réactionnaire dans le plus mauvais sens du terme ». (P. Barraud, ex-jounaliste pour Les Observateurs, 14 mai 2012). Propriété : Uli Windisch. Adresse : lesobservateurs*ch.

Odysee : plateforme de vidéo utilisée majoritairement par les mouvements extrémistes, QAnon (voir à Q) et complotistes. On y trouve en abondance fausses informations, contenus xénophobes et négationnistes. C’est pourtant en direction de cette plateforme que le professeur Didier Raoult a orienté son million de followers, sur Twitter, en faisant la promotion d’une vidéo d’Idriss Aberkane, autre personnage gravitant en marge de la complosphère (voir à I). (Source : ConspiracyWatch). Propriété : Jeremy Kauffman. Adresse : odysee*com.

OJIM : L’Observatoire du Journalisme et de l’Information Médiatique (OJIM) a été fondé par Jean-Yves Le Gallou, président de la cérémonie des Bobards d’or, ex-président du groupe FN, puis MNR de 1986 à 2004. Il est actuellement le conseiller politique d’Éric Zemmour. inventeur de la « préférence nationale » et VRP de la théorie du grand remplacement. Ami proche de Daniel Conversano, un militant radical exilé en Roumanie et qui dirige un important réseau français suprémaciste blanc appelé Les Braves. Ténor de l’extrême-droite radicale, Jean-Yves Le Gallou est le fondateur de Polémia (voir à P), des Bobards d’Or et du Forum de la Dissidence, émission hebdomadaire sur TV Libertés (voir à T). Son crédo : le développement de la brutalité et que le sang soit versé, surtout celui de ses ennemis. Selon le sociolecte d’extrême-droite propre à ce tartufe, par « ennemis » il convient de comprendre « droidelomisses », « journaputes », « moutons de gauche » et « fact-checkers », sans oublier les « wokistes » et les « islamo-gauchistes » de la France « bougnoulisée ». A été l’un des principaux cadres de la Nouvelle Droite, du Grece et du Club de l’Horloge, les groupes de réflexion les plus influents au sein des droites radicales françaises. Entretien la confusion, les mensonges et les amalgames fascistes. Pour l’OJIM, ce qui n’est pas à l’extrême-droite est forcément un « merdia » ou un « médiamensonge ». Notons également que l’épouse de Jean-Yves Le Gallou, Anne-Laure Blanc, est la fille de Robert Blanc : un ancien Waffen-SS français. Une de ses petites-nièces est Sighild Blanc, l’épouse de Frédéric Châtillon (ancien leader du GUD). Adresse : ojim*fr.

One Nation : secte complotiste et covido-sceptique inspirée de la secte pro-Trump américaine des « Sovereign Citizen ». Anti-vaccination, niant l’existence de décès liés au Covid-19 dans le monde, pro-hydroxychloroquine et véhiculant de très nombreuses théories du complot, particulièrement sur un « pouvoir occulte » qui dirigerait le monde, tous pédophiles et Illuminati… Depuis 2020 et le début de la crise sanitaire du Covid-19, One Nation ne cesse d’attaquer Bill Gates en relayant également les déclarations controversées de Luc Montagnier sur l’origine prétendument artificielle du coronavirus. La co-fondatrice de One Nation, Alice Pazalmar — une ancienne zadiste qui ne nous ait pas totalement inconnue — prétend qu’il existe « un réseau de gens hauts placés dans les hautes sphères de ce monde qui voudraient […] s’en prendre à nos enfants ». On retrouve là encore le mythe conspirationniste de « l’État Profond » si cher aux partisans du conspirationnisme et à la complosphère QAnon (voir à Q). One Nation a fait l’objet de nombreuses enquêtes pour « dérives sectaires » et le réseau est considéré par les autorités comme « dangereux ». Sur leur site, One Nation affirme n’avoir « pas de médias ou de porte-parole humain officiel ». Ce qui est factuellement faux puisqu’on les retrouve sur la messagerie chiffrée Telegram, sur Youtube et sur Facebook, Alice demeurant porte-parole et gourou du mouvement à travers le monde. Propriété : Alice Martin Pascual, dite Alice Pazalmar et son conjoint Sylvain Charles. Adresse : onenation*xyz.

On nous cache tout : forum repaire de conspirationnistes. On vous cache tout ? Eux ne vous apprendront rien… Adresse : onnouscachetout-la-suite*com.

Organisation SRE : SRE pour « Socialiste Révolutionnaire Européenne ». Rouges-bruns conspirationnistes, a longtemps été le contact en France d’Edouard Limonov et du Parti national-bolchévique. Leur publication est Rébellion. Propriété : Alexandre Faria et Olivier Gnutti. Adresse : hautetfort*com.

P

Panamza : théories du complot, antisémitisme sous-jacent, contre-information politique. Remplaçant les menaces réelles qui pèsent sur le monde par celle, fallacieuses, du Grand Complot, ce véritable mercenaire de la désinformation ne fait pas que détourner l’attention de son lectorat et endormir sa vigilance. Il exonère des criminels de leurs responsabilités. Propriété : Hicham Hamza. Adresse : panamza*com.

Papacito : de son vrai nom Ugo Gil Jimenez, est un des influenceurs politiques de droite radicale les plus prolifiques de notre époque, star de la contre-culture d’Internet, youtubeur viriliste, royaliste, antirépublicain et catholique d’extrême droite. Strictement vulgaire, Papacito a commencé en 2010 avec son blog défouloir FDP de la mode. Se définit comme « sédévacantiste », c’est-à-dire comme un catholique traditionaliste anti-Vatican-II. Pour lui, le pape est un « imposteur », les immigrés extra-européen des « envahisseurs », ses ennemis politiques des « collabos » de « l’État profond »… Pas mal de marqueurs qui le classent sans ambiguïté dans la complosphère d’extrême droite, entendue comme une famille politique ultra-autoritaire, nativiste, et antirépublicaine. Dans son cas, cette ligne se teinte de virilisme, une vision traditionaliste de l’homme et de la femme, dans la lignée de celle des nationalistes européens du XIXe siècle. En 2021, il co-édite le journal extrémiste La Furia avec Laurent Obertone, Laura Magné et le belliqueux caricaturiste Marsault, tous gangrenés par une idéologie traditionaliste et patriotarde moyenâgeuse. La Furia est un curieux mélange nauséabond de racisme, pétri des rancœurs et des passions dévorantes de leurs auteurs, d’homophobie viscérale et de haine de l’autre, surtout s’il est un « intellectuel de gauche » ou que son certificat de naissance atteste de racines étrangères. Papacito y rêve même d’un temps béni où l’on mettrait en place « une logique de purge efficace » [à l’encontre des journalistes, ses détracteurs – ndla.]. Déçu de la gauche, celui qui « collait des affiches pour le PCF à Toulouse, puis pour le Front de gauche à Arcueil » adopte désormais un discours fasciste qui prône la violence et le recours aux armes. S’étant notamment fait connaître en juin 2021 pour une vidéo, où il expliquait « comment tirer sur un gauchiste », en simulant l’exécution d’un électeur de Jean-Luc Mélenchon, avant d’expliquer comment se procurer légalement des armes. Le 22 juin 2022, Libération et StreetPress annoncent porter plainte contre Papacito pour des menaces de mort visant deux de leurs journalistes : Pierre Plottu et Maxime Macé.

PARDEM : Parti de la Démondialisation. Théories du complot, antisémitisme sous-jacent, contre-information, pseudo-sciences, mysticisme, entretien volontairement la confusion. Propriétaire : Michèle Dessenne. Adresse : pardem*org.

Partisans de la France Libre : site conspirationniste d’extrême-droite co-animé par le naturopathe Jacques Paltz (voir Artémisia Collège à C). Adresse : partisansfrancelibre*fr.

Patriote Info : Créé par le rappeur Tepa (voir Meta TV, à M), site de re-information à l’idéologie contestée et souvent controversée et de tous bords politiques, d’extrême gauche comme d’extrême droite. Adresse : patriote*info. Propriété : feu le rappeur Patrick D’hondt.

Patriotes Vendée : Mouvement politique de ré-information créé à l’initiative de Florian Philippot (ex n°2 du Front national) et soutenu par Alain Avello, ancien prof du lycée Pierre Mendes-France à La Roche-sur-Yon et ex-dirigeant du Front national Pays-de-la-Loire jusqu’en 2017. Complotisme assumé, islamophobie sous-jacente, tente de rassembler toutes les brebis nationalistes égarées dans un pot-pourri de la vérité alternative. Directeur de publication : Rony Guillermo. Référente : Oksana Lechartier (militante d’extrême droite, rédactrice à L’étudiant libre, une publication de l’association étudiante d’extrême-droite La cocarde).

Piero : site du pape du survivalisme francophone Piero San Giorgio, proche d’Alain Soral (voir Égalité & Réconciliation à E) et de la « dissidence ». Propriété : Piero San Giorgio. Adresse : piero*com.

Place d’Armes : blog de militaires d’extrême droite ou intervient régulièrement Bernard Lugan, bon ami de Renaud Camus (idéologue d’extrême droite, auteur de la théorie du complot dite du « Grand remplacement » et soutien financier de TV Libertés, voir à T). Propriété : Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien officier de gendarmerie passé par l’infanterie, signataire de la fallacieuse « tribune des militaires » diffusée dans Valeurs Actuelles (voir à V) le 15 mai 2021 et qui appelait à l’insurrection violente. Voir le debunk sur Debunkersdehoax.org. Vice-président : Gérard HARDY, fondateur des Volontaires pour la France, organisation militaire qui s’est donnée pour mission, depuis 2015, de « défendre l’identité française » et de « combattre l’islamisation du pays« . Trésorière : Catherine De Meuse, dont le père, Pierre de Meuse, ancien ministre du régime de Vichy, est aussi le responsable Occitanie de l’Action Française. Secrétaire général : Eric Vienne. Soutien communication/web : Agence SAS Synonymes (16 rue Saint Michel – 35600 Redon). Adresse : place-armes*fr.

Place Publique : site officiel de Yannick Lescure (voir à Y), figure de la complosphère antisémite et covido-sceptique.

Planètes360 : site français d’extrême droite apparu en 2016. Diffuse des contenus à caractère conspirationniste notamment sur la pandémie de Covid-19 ou la guerre en Ukraine. S’est notamment fait l’écho de l’hoax, émanant du site d’extrême droite Faits & Documents (voir à F), selon laquelle Brigitte Macron serait une femme transgenre. Planètes360 relaie des contenus issus de plusieurs sites complotistes tel que Signs Of The Times (voir à S), Mondialisation (voir à M) ou Kla TV (voir à K) et diffuse les analyses de Valérie Bugault (voir à V), du milliardaire Charles Gave (fondateur du think tank Institut des Libertés), André Bercoff (voir Sud Radio à S), Régis de Castelnau, Philippe Herlin, Alexandra Henrion-Caude (voir RéinfoCovid à R, Bon Sens à B), Didier Raoult, Fabrice Di Vizio (voir à D) ou encore Pierre Jovanovic (voir Un Nôtre Monde à U). Fondateur et rédacteur en chef : Mickaël Lelievre. Animé par : Mike Borowski (voir Gérard Infos à G).

Polémia (fondation) : site de désinformation expert en insinuations et questions naïves (négation de la Shoah, négation du génocide Arménien, etc). La lutte contre l’Islam est leur thème récurrent. Cercle de réflexion initié notamment avec Grégoire Dupont-Tingaud et Philippe Schleiter, autres anciens du MNR (Bruno Megret) qu’on retrouve également à des postes stratégiques de la campagne de Zemmour (2022). Propriété : Jean-Yves Le Gallou (voir OJIM à O). Adresse : polemia*com.

Prison planet TV : théories du complot, droite radicale américaine. Propriété : Alex Jones (voir Info wars à I). Adresse : tvinfowars*com.

Pro Fide Catholica : le site de Laurent Glauzy, auteur complotiste français évoluant dans la mouvance catholique intégriste et antisémite. Laurent Glauzy a collaboré plusieurs années au Libre Journal de la France Courtoise, relayé par Médias-Presse (voir à M). Il est aussi l’auteur d’un « Atlas de géopolitique révisée » publié par le journal d’extrême-droite Rivarol. Propriété : Laurent Blancy (son véritable patronyme). Adresse : profidecatholica*com.

Q

Qactus : site conspirationniste, pro-Trump, anti-LGBTQI+, ouvertement antisémite et qui se revendique clairement comme affilié au mouvement QAnon (voir ci-après). Partage les thèse de Le Grand Réveil (voir à L). Adresse : qactus*fr.

QAnon : secte conspirationniste d’extrême droite venue des USA (2017), regroupant les promoteurs de théories du complot selon lesquelles une guerre secrète aurait lieu entre Donald Trump et des élites implantées dans le gouvernement (l’État profond ou Deep State), les milieux financiers et les médias, qui commettraient des crimes pédophiles, cannibales et sataniques. Très présent sur Telegram, Youtube et les réseaux sociaux mainstream. Mise à jour 19/02 : Deux nouvelles études en stylométrie semblent confirmer la théorie selon laquelle les deux individus derrière « Q » (de QAnon) seraient Paul Furber et Ron Watkins, comme cela avait été suggéré par le documentaire Q: Into the Storm (2021). Le 18 mai 2022, au lendemain de la tuerie de Buffalo (États-Unis), la mouvance QAnon francophone émet l’hypothèse selon laquelle cette tuerie serait suspecte et s’agirait, en réalité, d’une opération menée sous faux drapeau (expression fréquemment utilisée par la contre-culture conspirationniste) par « l’État profond ». (Sources : New York Times, 19 février 2022 / Conspiracy Watch, 22 mai 2022).

Québec Nouvelles : ensemble de médias de réinformation lié au mouvement QAnon (voir à Q). On y trouve, pêle-mêle, ParoleJuste, AllYouCanFind mais aussi TinyJPG (service de compression d’images) et Web-OCR (reconnaissance optique de caractères). Tous possèdent le même numéro de compte BitCoin que Le Grand Réveil (voir à L). Ainsi, la charmante idée du Grand Réveil disparaît derrière la réalité de leur objectif : l’enrichissement personnel et l’évasion fiscale !

Quenelplus : théories du complot, contre-information, pseudo-sciences et anti-sionisme, aime entretenir la confusion dans l’esprit de ses lecteurs. Une tendance extrême droite sous-jacente, avec un fort potentiel de dérapages. Le site d’inFaux du prédicateur de haine Dieudonné (ou ce qu’il en reste). Adresse : quenelplus*com. Proche du site dieudosphere*com.

Questions critiques : blog diffuseur de mésinformation et multiples théories du complot, l’auteur y entretien la confusion pour empêcher l’analyse objective des faits, avec un antisémitisme sous-jacent. Propriété : Jean-François Goulon, auteur déjà édité par Le retour aux sources, maison d’édition d’extrême droite. Adresse : questionscritiques*free*fr.

Quoi2News : complotistes megalomanes influents de la mouvance antivax et proche du mouvement LVC (Les Vilains Complotistes), covidosceptiques et conspirationnistes notoires, diffusent à longueur de temps de fausses informations et relaient une propagande xénophobe, climatosceptique et antisémite. Soutiens inconditionnels aux régimes tyranniques et à leurs dirigeants (Poutine, Bachar-al-Assad…), ils dénoncent un soi-disant complot « des élites pédocriminelles satanistes », le « great reset » et le « complot du N.O.M » [nouvel ordre mondial – ndla.], de vieux poncifs éculés chers aux conspirationnistes de tous bords. Le 16 février 2022, ils affirmaient dans un article aux forts relents antisémites que « la déclaration des Droits de L’Homme est la marque de domination de la suprématie juive sur la France » et que la « révolution française est l’oeuvre des francs-maçons », accusant l’éducation nationale de « réécrire l’Histoire », trois thèses fallacieuses maintes fois débunkées. Citent fréquemment les travaux du complotiste Alexandre Lebreton (MK Polis), Martine Wonner (Alliance Humaine, voir Laissons les Médecins Prescrire à L), les ouvrages du conspirationniste d’extrême droite Pierre Hillard, contributeur du site Boulevard Voltaire (voir à B), intervenant sur Meta TV (voir à M) ou TV Libertés (voir à T) et compagnon de route de l’association soralienne Égalité & Réconciliation (voir à E). Quoi2News partage aussi les « analyses » de Marion Sigaut (voir à M), de Silvano Trotta (voir à S), Ema Krusi (voir à E), du docteur Louis Fouché (voir RéinfoCovid à R) et d’autres figures de la complosphère / fachosphère. Si l’un des administrateurs s’est autoproclamé « le Messager de la Vérité » (du nom de son canal), tous sèment le doute et la confusion par une habile désinformation. Suivis par près de 30 000 abonnés (tranche d’âge 18-24 ans) sur la messagerie chiffrée Telegram, certaines publications génèrent plusieurs centaines de milliers de vues. Bien que publiant de façon anonymes, une analyse approfondie de leurs styles littéraires respectifs nous permet malgré tout de les considérer comme profondément illettrés, incapables de maîtriser la compréhension et/ou l’écriture de textes simples.

R

Radio Courtoisie : Créée par Jean Ferré — ancien de l’OAS et disciple de Charles Maurras (essayiste qui se revendiquait antisémite, antiprotestant, antimaçonnique et xénophobe) — et par l’ancien rédacteur en chef de Minute et directeur de la rédaction de National Hebdo Serge de Beketch. Refuge radiophonique de l’extrême droite hexagonale, n’identifie pas les sources de ses allégations, qui sont souvent fausses ou trompeuses. Soutien à Vladimir Poutine et au régime syrien de Bachar-al-Assad, Radio Courtoisie fut ouvertement raciste et antisémite et la tribune des franges les plus extrêmes de la Manif pour tous, jusqu’à la condamnation de son ancien président, Henry de Lesquen. Adresse : radiocourtoisie*fr.

Raphaël Berland : celui qui se targue d’être un « journaliste indépendant engagé au service du bien commun » n’est autre que le co-fondateur, avec Jonathan Moadab, du média de « ré-information citoyenne » Le Cercle des Volontaires (voir à C), site conspirationniste et affidé à l’extrême-droite. Le vidéaste, très actif sur les plateformes de vidéos complotistes Odyssee et Crowdbunker, prône la « Réinformation » — ce concept chéri des conspirationnistes et théorisé par l’ex-FN Jean-Yves Le Gallou (voir OJIM à O). En bon négationniste de la Shoah, Raphaël Berland avait, dès 2013, soutenu l’humoriste antisémite Dieudonné et, en 2015, Bachar-al-Assad, dans un documentaire fallacieux qui niaient les crimes de guerre du régime Syrien. Prétendument apolitique, le vidéaste à participé à la manifestation « Jour de colère » (notamment connue pour ses slogans antisémites) ou à relayé des clichés de la fameuse quenelle popularisée par Dieudonné. Les relais de son dernier film « La face cachée des vaccins » en disent long sur les collusions politiques extrêmes de ce fasciste notoire. Adresses : lafacecacheedesvaccins*fr – raphael-berland*fr.

Raphaëlle Auclert : plus connue pour son implication dans la création du Collectif Parents 85 (Rendons le sourire aux enfants, voir ci-dessous), Raphaëlle Auclert est Chargée de cours sur la Russie à l’Institut catholique d’Etudes supérieures (ICES) de La Roche-sur-Yon. Elle tient une tribune pro-Poutine sur Sputnik TV et a son rond de serviette à radio Athéna, la radio de l’autoproclamé raciste Henry de Lesquen. Elle se déclare favorable à la remigration.

Réaction19 : se présente comme le site d’une association ayant pour objet « la défense de vos droits suite aux mesures prises par les autorités françaises et par l’Union européenne voire par les autorités mondiales pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. » Il s’agit en réalité d’un collectif complotiste créé par l’avocat italien Carlo Alberto Brusa. Diffuse des analyses contestables qui cherchent à minimiser la gravité de la pandémie de covid-19. La chaîne YouTube REACTION19WEBTV, suivie par plus de 50 000 abonnés et cumulant plus d’un million et demi de vues, diffuse des vidéos de Carlo Alberto Brusa. Depuis fin novembre 2021, après paiement d’une cotisation, l’association met à disposition de ses abonnés de fausses attestations sur l’honneur, des résultats d’autotests falsifiés et d’autres documents en partie illégaux au regard du droit français, documents que l’on retrouve aussi sur d’autres portails de « réinformation » (désinformation) comme RéinfoCovid (voir à R), Liberté Entraide Morbihan, Enfance & Libertés (voir à E), Toutvabien44 (ensembletvb44*com), le réseau Solaris, Anthoropo-Logiques, Réseau Sentinelle (sentiweb*fr), Solidarita, Animap, Aimons nos droits, etc. Propriété : Carlo Alberto Brusa. Adresse : reaction19fr.

ReAL (Salon) : site et boucle Telegram gérés anonymement, le nom ReAL est un acronyme signifiant « Réfléchir et Agir Libre ». Très suivi sur Telegram (17 800 abonnés), YouTube (6 300), on le retrouve aussi sur Twitter, Facebook, Odysee et Rumble. Si la plupart de ses vidéos sont des critiques des GAFAM, son leitmotiv demeure la lutte contre les « dégénérés de gauche » et le « wokisme », combat préféré de la droite et de l’extrême droite. Adepte de la désinformation, le 8 mai 2022 il relaie une citation trompeuse : « Les gens de gauche ont rarement de grands projets… ». Faussement attribuée au Général de Gaulle, cette citation a été publiée la première fois le 16 février 2014 sur un blog d’extrême droite. Cite régulièrement Idriss Aberkane (voir à I), François Asselineau (voir UPR à U), Nicolas Dupont-Aignan, le site complotiste Mondialisation*ca (voir à M) ou le militant de droite souverainiste Pierre Rougeyron. Verbiage informatif antivax, très présent sur le canal Telegram La Vérité Non Censurée (voir à V) et celui de Planètes360 (voir à P). Adresse : salonreal*fr.

Rébellion : publication des rouges-bruns de l’Organisation Socialiste Révolutionnaire Européenne (SRE) ; ses animateurs sont passés par beaucoup de tendances de l’extrême droite. Propriétés : Alexandre Faria et Olivier Gnutti. Adresse : rebellion-sre*fr.

ReCiProC : Baptisé ReCiProC — pour « Respect de la Constitution et Protection des Citoyens » — l’outil a été promu sur Telegram par le vidéaste conspirationniste issu de la mouvance covido-sceptique Silvano Trotta (voir à S), son co-fondateur, le lundi 4 avril 2022. Le site s’adresse à ceux « qui ne veulent pas aller voter, car c’est truqué » et appelle à perturber les bureaux de vote lors de l’élection présidentielle de 2022. Dans les « partenaires » du site, on retrouve sans surprise : Bon Sens (voir à B), AIMSIB (voir à A), le site complotiste antisémite Le Grand Réveil, le RSA (Réseau Solidarité Active) et l’Écho de la résistance du youtubeur complotiste pro-Poutine LoupDissident. Ces deux derniers organes de désinformation sont aussi affiliés à Le Grand Réveil (voir à L). On note aussi Santé Justice France (un autre groupuscule complotiste présent sur Telegram) et le mouvement covidosceptique et conspirationniste CSAPE (adresse : csape*international) qui accuse le supposé « deep state » de « génocide vaccinal ». Président : Xavier Azalbert (voir FranceSoir à F). Adresses : ReCiProC*org – Controle-citoyen*com.

Réinfo Covid : véritables vautours de la confusion, le site reprends les revendications des anti-masques, en détournant certains propos au profit d’une information fallacieuse et dans un champs idéologique dangereux. Loin d’être le reflet d’un mouvement civique qui serait détourné par l’extrême droite, Réinfo Covid est sans équivoque un portail d’extrême droite qui essaie d’exploiter à son profit les angoisses sociales induites par la crise sanitaire en attirant dans son giron un plus large public. Compte parmi ses membres des personnes qui se positionnent clairement à l’extrême-droite comme sa porte parole Alexandra Henrion-Caude (militante de la Manif pour Tous) ou Louis Fouché (habituel invité de CNews, Sud Radio, FranceSoir, Radio Courtoisie…) ou encore Salim Laïbi (voir Libre Penseur à L). Défend une approche individualiste et inégalitaire. Adresse : reinfocovid*fr. Porte-parole : Alexandra Henrion-Caude, membre du comité d’honneur de l’Association des scientifiques chrétiens (adresse : scientifiques-chretiens*com) et militante active du mouvement Manif pour tous qui défendent des positions homophobes et anti-IVG. Référent scientifique : Laurent Mucchielli. Animateur web : le « coach bien-être santé holistique » Hayssam Hoballah qui croit que « nos élites font des sacrifices humains » (véridique).

Réinfo Liberté : association créée pour donner à RéinfoCovid « les moyens matériels, structurels, financiers et juridiques dont il peut avoir besoin ». En somme, un énième site pour soutirer le peu d’argent qu’il reste à tous les laissés-pour-compte de la société… Une technique qui a fait ses preuves dans le domaine des sites de « réinformation » de la fachosphère. Propriété : Vincent Pavan. Adresse : reinfoliberte*fr.

Régénère : pseudo-sciences, pseudo-médecine, contre-information, dérive sectaire. Son auteur, Thierry Casasnovas, estime qu’« aucun médicament n’a jamais soigné personne », que « le virus du Sida n’existe pas », et même qu’« un bras amputé peut repousser ». Signalé plus de 600 fois auprès de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). A gravité autour de l’orbite d’Alain Soral. Fait l’objet d’une enquête pour exercice illégal de la médecine, enquête qui lui vaudra une perquisition à son domicile le 16 février 2022. Son association avec Alain Soral remonte à 2016. En octobre de cette année, la section perpignanaise d’Égalité & Réconciliation (voir à E) accueille une conférence de Casasnovas. Grâce à cela, le gourou va gagner sur YouTube des dizaines de milliers d’abonnés. Autant de clients potentiels pour ses « formations », ses diètes et autres extracteurs de jus dont il fait commerce. Le charlatan va tranquillement établir sa petite notoriété au carrefour de « la dissidence » et des mouvements New Age. Il s’affiche aux côtés des désinformateurs les plus illuminés de la complosphère tel Jean-Jacques Crèvecoeur, Silvano Trotta (voir à S) ou Tal Schaller (l’homme qui boit son urine, voir Santé globale à S). Profitant de la pandémie de Covid-19 pour diffuser ses théories fallacieuses, il édite un magazine papier avec Progressif Média (une entreprise du groupe Bolloré fondée par le militant anti-avortement Émile Duport). Pour information, Progressif Média est l’hébergeur du site de Génération Identitaire. En 2020 il vient récupérer sa Quenelle d’or au festival annuel de Dieudonné. À cette occasion, le gourou remercie son « amie » Chloé Frammery (voir à C), double récipiendaire de la « récompense ». (Source : Street Press) Propriété : Thierry Casasnovas. Adresse : regenere*org.

Rendons le sourire aux enfants : Se présente comme un collectif vendéen de parents d’élèves (Collectif parents 85, sur Youtube). La réalité est plus nuancée puisque le collectif est un conglomérat de personnalités d’extrême-droite controversées. On y retrouve notamment Thierry Noirtault et Bryan Guitton, un néonazi au long parcours militant, très connu à Nantes pour son attaque à main armée du bar le Hopopop avec une vingtaine d’autres néonazis de la Breizh Firm. Ce faux « journaliste indépendant », ami du néonazi Vincent Lapierre, feint de donner la parole aux mouvements sociaux dans le seul but de brouiller les cartes et de soutenir — sans l’assumer clairement — les mobilisations d’extrême droite. Proche des nationalistes bretons d’Hêrezh Kelt et du parti d’extrême-droite Adsav. Propriété : Raphaëlle Auclert, chargée de cours à l’Institut Catholique de Vendée (ICES, dont le président fut, dès sa création, Philippe de Villiers) et signataire de plusieurs tribunes sur Atlantico (voir à A). Adresse : facebook*com/groups/2071449846322728.

ReOpen 911 : théories du complot, contre-information, « spécialisé » dans le 11 septembre 2001. Fondateur : Alix Dreux Boucard. Adresse : reopen911*info.

Réseau International : super propagateur de mésinformation, théories du complot, contre-information, pro-régimes autoritaires (Russie, Iran, Lybie, Syrie, etc.). Entretien la confusion et la « réinformation » en se présentant comme « anti pensée-unique ». Sa couverture récente de l’invasion Russe en Ukraine reprend mot pour mot la réthorique extrémiste de la Douma d’État de Poutine. C’est l’un des sites conspirationnistes francophones les plus consultés avec plus d’un million de visites mensuelles en moyenne en 2019 (données SimilarWeb) et près de 160 000 abonnés à sa page Facebook. Le site traite essentiellement de situations de guerres comme celle d’Afghanistan, du Yémen et de la Syrie. Plusieurs thématiques, dont une très étrange intitulée « Mensonges & manipulation » où l’on retrouve un très grand nombre d’articles mensongers et manipulateurs, presque jamais sourcés ou alors en provenance d’autres portails de « réinformation » (comprendre : désinformation). Discours négationniste, complotismes, extrémismes. Ce blog qui à la base parlait de géopolitique est devenu un blog de duplication d’articles douteux misant sur « l’idée d’un complot d’une élite (DeepState) contre le peuple ». On retrouve là encore le mythe QAnon de l’État Profond (voir à Q). Plusieurs personnalités liées de près au complotisme avéré s’y retrouvent ainsi que les signatures de figures influentes de la complosphère/fachosphère comme : Israël Shamir (auteur conspirationniste d’origine russe évoluant dans la mouvance négationniste et antisémite), Silvia Cattori, Paul Craig Roberts (théoricien du complot, négationniste et supémaciste Américain), Thierry Meyssan (voir Voltairenet à V), Carlo Alberto Brusa (voir Réaction19 ci-dessus) ou Maria Poumier (une figure de la mouvance négationniste française), et la rubrique « Découvrir plus de sites incontournables » renvoie vers Réseau Voltaire (voir à V), Les Moutons enragés (voir à L) ou encore Égalité & Réconciliation (voir à E). Propriété : Selon l’analyse des codes sources et du fichier sitemap.xml [fichier de la carte du site, archivé par nos soins en 2014 – NdA.] les deux auteurs principaux du site étaient Sy Abou (alias Avicenne) et Xabi. Néanmoins, notre enquête nous fait penser qu’il s’agirait en réalité d’une seule et même personne, Sy Abou, un entrepreneur bordelais originaire de Mauritanie. NewsGuard est parvenu à la même conclusion (cf. ci-après). Créé en janvier 2013, le site était historiquement un blog WordPress (ancienne adresse : avicennesy*wordpress*com). Adresse : reseauinternational*net. (Sources : Données RCS, INPI, Whois, Conspiracy Watch, Fact&Furious, NewsGuard).

Résistance Locale en temps de crise Globale (la) : collectif citoyens antivax et fortement complotiste, relaie de nombreuses informations farfelues sur le covid-19, au sein desquelles se mêlent des hoaxes bien connus des sites complotistes. Accompagné par le collectif Des citoyens libres de l’Essonne (dont la quadragénaire Anita Garreau semble être la porte-parole). Parmi leurs colusions, on retrouve divers collectifs adeptes des théories fallacieuses au sujet du covid et soutien de multiples personnalités controversées proche de l’extrême-droite. Le 23 janvier 2022, organisait un rassemblement de « réinformation sur le covid », en compagnie des collectifs Ami entends-tu et L’alliance Humaine, de Xavier Lemoine, Martine Wonner (voir Laissons les Médecins Prescrire à L), Francis Lalanne, le collectif souverainiste Souverains et Unis (souverainsetunis*org), Vincent Pavan, Carlo Brusa (Réaction 19), Enfance et libertés, Mehdi Belhaj Kacem (voir à M), Olivier Soulier (voir Sens et Symboles à S), Fabrice Di Vizio (voir à D), Xavier Azalbert (voir Bon Sens à B) ou encore Nicolas Dupont-Aignan…

Réveil Citoyen (le) : Site de réinformation publié anonymement par un Angoumoisin se revendicant du mouvement Gilet Jaune et se présentant comme un média 100% indépendant, très actif durant la crise du Covid-19 et cité à maintes reprises par plusieurs médias de la désinfosphère, dont Bon Sens (voir à B). Pas de mentions légales (obligatoires), pas de mention sur la propriété ni de déclaration d’intérêts. Si certains articles peuvent paraître fiables (notammentsur les questions sociales, les GJ, etc.), le site soutient majoritairement des thèses et récits complotistes, particulièrement sur le Covid ou les élections présidentielles. Dans une tribune du 25/04/2022, Etienne Chouard (voir à E) y invite à voter pour le Rassemblement national aux élections présidentielles, appel relayé en boucle sur le compte Telegram de Réveil Citoyen. Sème le doute et la confusion, relayant plusieurs articles non sourcés et en provenance de sources peu fiables. Fait notamment la promo du film conspirationniste Hold-Up. Proche des thèses QAnon (voir à Q) dont il partage certains groupes de discussion sur VK ou Nebaz, deux réseaux sociaux Russes. Propriété : Serge Alexandre (pseudonyme ?). Adresse : lereveilcitoyen*fr.

Réveil des Moutons (le) : média complotiste d’extrême droite fondé par Manu Desgranges. Se présente comme un « média libre et indépendant spécialisé dans les entretiens avec des personnalités qui vont à l’encontre de l’idéologie dominante. L’histoire du Réveil des Moutons a commencé il y a quelques temps déjà par le biais d’une page Facebook de réinformation, qui au fil du temps, s’est transformée en média d’éveil dans lequel les questions sont particulièrement piquantes et l’invité totalement libre ». Parmi l’équipe éditoriale figure Eleonore Utzschneider qui s’est illustrée par des propos à caractère négationniste et faisant l’apologie du Troisième Reich. Présent sur VK, Odysee et Rumble, le site propose des entretiens vidéos de plusieurs figures de la complosphère antisémite parmi lesquelles Stéphane Blet, Yvan Benedetti, Jérôme Bourbon, Bruno Gollnisch, Damien Viguier, Christian Tal Schaller (voir Santé Globale à S), Rémy Daillet-Wiedemann, Alain Escada, Pierre Hillard, Valérie Bugault, Jean-Michel Vernochet ou encore le prédicateur de haine Dieudonné M’Bala M’Bala. L’avocat catholique intégriste de Didier Raoult, Fabrice Di Vizio (voir à D), a également accordé une interview à Manu Desgranges. Propriété : Manu Desgranges. Adresse : leréveildesmoutons*fr. (Sources : Conspiracy Watch / Balance ton antisémite).

Revelations4 : théories du complot, avec un objectif sous-jacent, celui d’entretenir la confusion. Adresse : revelations4*blogs*fr.

Revue des Deux Mondes : officine du pessimisme prophétique et réactionnaire, donnent la parole à des figures emblématiques de la fachosphère tel qu’Éric Zemmour. Accusant sans relâche ce qu’elle nomme « l’ultragauche ». Dérive sectaire et anti-musulman affirmée. Propriété : le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière, Valérie Toranian et Franz-Olivier Giesbert. Adresse : revuedesdeuxmondes*fr.

Riposte Laïque : proche du Bloc Identitaire, le site consacre l’essentiel de ses articles à une islamophobie ouvertement déclarée. Adresse : ripostelaique*com.

Rivarol : hebdomadaire français d’extrême droite se réclamant de l’« opposition nationale et européenne », fondé en 1951 par René Malliavin. Média de « réinformation » de la fachosphère antisémite, le journal publie ponctuellement l’apologie d’anciens nazis. Ligne éditoriale résolument homophobe, anti-IVG, anti-mariage pour tous et islamophobie assumée. À l’occasion de leur 65e anniversaire, Rivarol invitait l’historien Robert Faurisson, connu pour ses prises de position antisémites et sa négation de la Shoah. Propriété : Fabrice Bourbon, SARL Éditions des Tuileries. Directeur de publication : Jérôme Bourbon, journaliste français d’extrême droite, condamné à près d’une quinzaine de fois pour contestation de crime contre l’humanité, provocation à la haine envers les juifs et injures racistes. Adresse : rivarol*com.

Rose Blanche (la) : mouvement indépendant qui se propage sur Telegram et dans la rue par la diffusion de stickers complotistes. Bien qu’ils se présentent apolitiques, tendance fortement liée à l’extrême-droite (antisémitisme sous-jacent) en soufflant régulièrement sur les braises de la guerre civile (ce qu’ils espèrent). Leur dernier tract en date (14/02/22) évoque l’existence d’un « l’État Profond » et d’un lobby Juif (qui dirigerait nos vies, nos politiques…), un mythe fondateur des mouvances extrémistes complotistes. Création : @animalgaierit, administrateur de Qréateurs, canal Telegram QAnon (voir à Q) francophone. La Rose Blanche est la version française de TheWhiteRose*uk, mouvement pro-Trump (archives déc. 2020). Ligne éditoriale : marketing politique dont l’objectif est d’amener le lecteur vers une radicalisation de sa pensée, une stratégie commune aux influenceurs d’extrême-droite sur Youtube (Papacito, Le Raptor, Valek, Bruno le Salé, Baptiste Marchais, Laurent Obertone, etc.). Surfant sur la vague des covido-sceptiques, la Rose Blanche prône une France « homogène » sur le plan ethnique. Date de création : 23 avril 2021.

RT (Russia Today) : chaîne de télévision Russe, la ligne éditoriale de RT est évidemment pro-Poutine et fait souvent l’apologie du président Russe et de ses méthodes « avant-gardistes » ! Russia Today s’est imposé depuis la crise ukrainienne comme l’instrument le plus emblématique de l’influence de la Russie à l’ère post-soviétique. Acteur incontournable et controversé des guerres de l’information contemporaines, RT n’est pas pour autant un média ouvertement conspirationniste diffusant des « fake news » à longueur d’antenne. On peut même y trouver des informations tout à fait factuelles. L’objectif n’est donc pas de dissimuler au lecteur l’information la plus fiable, mais de le désorienter en la noyant sous un déluge de versions « alternatives » et souvent contradictoires. En France, RT a fait sa place parmi les acteurs de la « réinformation » en collaborant avec des organes se réclamant justement de la « réinformation », comme Politique Magazine depuis l’été 2019, un magazine royaliste affilié au mouvement Restauration nationale, héritière de l’Action française. Citons aussi Jean-Yves Le Gallou, l’un des théoriciens du « confusionisme », invité sur le plateau de la chaîne russe pour y relayer, entre autres, le bilan de la cérémonie des « Bobards d’or » (voir OJIM à O). Propriété : Andrey Kiryuhin. Présidente RT France : Xenia Fedorova. Rédactrice en chef : Margarita Simonian, qui déclarait dans une interview en 2013 : « au moment critique, nous aurons déjà conquis une audience qui a l’habitude de nous consulter, et évidemment que nous utiliserons cette audience à notre profit ». Adresse : francais*rt*com. (Source : Conspiracy Watch, INA).

RusReinfo : agence de presse gouvernementale enregistrée à Moscou par le GRU (Direction principale de l’État-major des Forces armées de la Fédération de Russie). Le site diffuse la propagande du régime de Vladimir Poutine en 8 langues, en Occident et au Moyen-Orient. Enregistré au registre officiel des médias tenu par l’autorité russe de régulation d’Internet, Roskomnadzor (complément d’information : voir Observateur Continental à O). Désinformation et haine US sont les maîtres-mots de la ligne éditoriale. Zéro investigation. Adresse : rusreinfo*ru. (Source : EU Disinfo Lab).

S

SafeMed : association controversée qui entend « réguler un secteur où pullulent les charlatans » (sic). La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) y voit plutôt une tentative de son président Antoine Demonceaux de légitimer ses pratiques discutables. Car le site surfe sur l’engouement des Français pour les médecines douces. Crise sanitaire aidant, l’association a su tirer profit du charlatanisme et des pseudo-médecines. En lien avec la médecine anthroposophique (un courant ésotérique occultiste développé par Rudolf Steiner), SafeMed prétend à qui veut l’entendre qu’il existe des études concluantes sur l’efficacité propre de l’homéopathie, faisant fi des standards d’évaluation des médicaments. Or, la seule étude évoquée par SafeMed demeure l’étude EPI3 commandée par les laboratoires pharmaceutiques Boiron, et dont la méthodologie est fortement critiquée, notamment pour l’absence de randomisation et de comparaison en aveugle avec un groupe contrôle. Accuse fréquemment « Big Pharma » [un terme prisé des conspirationnistes et que l’on doit à la plume d’Alain Soral – ndla.]. En 2019, sur le plateau de l’émission Pourquoi Docteur, Antoine Demonceaux indique traiter les violences conjugales par… l’homéopathie ! Adresses : Santehomeo*com & Safe-Med*fr.

Saker Francophone (le) : Le Säker (Confident en Suédois) est édité par un groupe de citoyens francophones, qui s’est improvisé journalistes. Mélange de faits en provenance de sites complotistes, les auteurs entretiennent la confusion et sèment le doute dans les esprits des lecteurs : pas de sources, liens vers des sites complotistes et autres portails de l’extrême-droite (Comité Valmy, Blog Noir de Brocéliande, etc). Propriété : Jean-Jacques Hector. Adresse : lesakerfrancophone*fr.

Sans Concession (blog) : négationnisme virulent, contre-information, tendance néo-nazie (le site ne cache pas son antisémitisme exacerbé), liens avec la « dissidence ». Propriété : Vincent Reynouard. Fait souvent référence à la photographie d’Elie Wiesel, modifiée avant publication par le New York Times en 1945. Cet habile photomontage deviendra par la suite le cheval de bataille des négationnistes. Dans un récent article, l’auteur fait l’apologie du IIIe Reich et termine son article par un « Heil… » (suivi du nom du chancellier allemand). Adresse : blogue-sc*com.

Santé Globale : désinformation et pseudosciences, le site peut représenter une passerelle privilégiée vers le complotisme, via de prétendus complots liés à l’exercice de la médecine, à la vaccination, aux « lobbies de la santé », à « Big Pharma », etc. Le 26 février 2017, Tal Schaller y diffuse une vidéo où, grimé en clown, il endosse le rôle d’un « Illuminati » révélant les secrets de l’élite mondiale : les vaccins seraient faits pour « diminuer la population mondiale » et non « pour éviter les épidémies ». Propriété : Christian Tal Schaller et Johanne Razanamahay. Adresse : santeglobale*world.

Santé Nutrition : contre-information, leurs propos ne sont pas toujours étayés par des études scientifiques, et s’intéressent plutôt à des témoignages de patients. On retrouve aussi le complotiste Thierry Casasnovas de Régénère (voir à R) qui nous apprend à guérir du cancer avec une pastèque ! Adresse : sante-nutrition*org

Sens et Symboles : collectif intégriste anti-avortement, anti-mariage gay, anti-PMA, surfe sur la vague complotiste et confusionniste, particulièrement depuis le début de la crise sanitaire. Articles mensongers, ré-information trompeuse. Plusieurs de leurs vidéos sont relayées sur FranceSoir (voir à F). Propriété : Olivier Soulier, porte-parole du Syndicat Liberté Santé (voir à L), proche de la Manif pour Tous et de ses affidés, notamment la Fondation Denis Guichard, faux nez de la secte « Invitation à la Vie ». Sur son site, Olivier Soulier assure être capable de soigner la sclérose en plaques et l’autisme « par la pensée » (sic). Adresse : lessymboles*com.

Solaris France : réseau d’entraide créé à l’initiative de Yann Dargere Hedy, communicant spécialisé dans les services « d’information » en ligne, traitements de données, etc. (source : Registre RCS, consulté le 12/02/2022). On le retrouve aussi comme propriétaire de plusieurs sites de voyance en ligne (par ex. pascale-voyance*fr). Très présent sur les forums de Réinfo Covid (voir à R), Solaris est souvent mentionné comme portail de fédération des « résistants » (comprendre : ceux qui luttent contre la « dictature sanitaire »). Propriété : Yann Dargere Hedy. Siège social : 4 Rue Marragon, 11190 Luc-sur-Aude. Adresse : solaris-france*org.

Solidarité & Progrès : théories du complot, contre-information, proche du parti de Lyndon Larouche, un essayiste et homme politique américain climatosceptique, homophobe et fervent défenseurs des thèses conspirationnistes. Président : Jacques Cheminade. Adresse : solidariteetprogres*org.

Signs Of The Times : théories du complot et pseudo-sciences, antisémitisme sous-jacent, entretien la confusion dans des articles mensongers. Adresse : fr*sott*net.

Silvano Trotta : polyglotte, président de deux entreprises de télécommunications dans la banlieue de Strasbourg, ancien dirigeant du Syndicat des télécommunications d’entreprise, alimente depuis plusieurs années des groupes Facebook et chaînes YouTube en croyances fantasmagoriques. Silvano Trotta est un influent vidéaste conspirationniste issu de la mouvance covido-sceptique et reprend aussi à son compte les thèmes de la théorie du complot QAnon (voir à Q). Membre de l’association Bon Sens (voir à B), aux côtés de Xavier Azalbert (FranceSoir), Alexandra Henrion-Caude, Martine Wonner, Valérie Bugault (voir à V) ou encore Gérard Guillaume. Il a notamment reçu sur sa chaîne YouTube des personnalités de la complosphère comme Jean-Dominique Michel, Ema Krusi ou Christian Perronne.

SOS Chrétiens d’Orient : officiellement ONG française à but « humanitaire », la plupart de ses fondateurs et dirigeants sont issus de l’extrême droite, notamment du mouvement identitaire ou de groupes d’extrême droite radicale. Soutien au régime de Bachar el-Assad au cours de la guerre civile syrienne. L’ONG est accusée de militer auprès de parlementaires français pour la réhabilitation de ce dernier, de relayer la propagande du régime syrien, et d’instrumentaliser à des fins politiques la défense des Chrétiens persécutés en Orient. Ouvertement en croisade « contre l’islamisation du monde » (sic). Président : Charles Meyer (Radio Courtoisie, voir à R). Direction : Benjamin Blanchard, cadre de la fondation Polémia (voir à P) mais aussi de l’OJIM (voir à O). Adresse : soschretiensdorient*fr.

Sputniknews : Idem que pour RT (voir à R), le site fait l’apologie de la politique de Vladimir Poutine, au milieu d’informations puisés ça et là dans la fange éditoriale des extrêmes et de la complosphère. Février 2022, sa couverture de l’invasion russe en Ukraine en est une parfaite illustration, Sputnik ne parle pas d’« invasion » ni de « guerre » mais évoque une « opération militaire » visant à « protéger les populations » (sic). Propriété : Dmitri Kisselev (P.D.G de Rossiya Segodnya, l’organisme de communication officiel de la Russie à l’international). Il est utile de rappeler que l’agence a été un des rouages essentiels de la propagande stalinienne dans les années 1950. Adresse : sputniknews*com.

Stop Mensonges / Lumière Sur Gaïa : théories du complot en tous genres, contre-information, pseudo-sciences, mysticisme, le site s’appellait autrefois « Stop Mensonges ». Évalué Rouge par NewsGuard, Lumière Sur Gaïa couvre la politique, la santé ou la spiritualité et publie régulièrement de fausses informations et des théories du complot. En janvier 2021, un article repris sur InfoWars (voir à I) affirme que la Fondation Bill et Melinda Gates finance un groupe qui détient un brevet du virus. Le 21 avril de la même année, le site publie un article provenant du blog complotiste du « reporter et journaliste d’investigation » Benjamin Fulford [lequel présente des rapports basés sur de soi-disantes « informations » des yakuzas, du MI6, des francs-maçons, de la CIA, du KGB, du Mossad, des triades, du gouvernement chinois et même des services de renseignements militaires japonais. – ndla.]. Dans cet article, Lumière sur Gaïa affirme que la « soi-disant pandémie de coronavirus est liée à la technologie 5G ». Propriété : Laurent Gouyneau. Adresse : lumieresurgaia*com.

Strategika : think tank d’extrême-droite où les auteurs se définissent comme « analystes et politologues indépendants reconnus internationalement pour leur expertise. » Théories du complot en tous genre, ré-information (prétention assumée de « dévoiler » des dossiers inédits), anti-sémitisme sous-jacent, islamophobie, racisme. Ouvertement pro-Trump et proche de la secte conspirationniste QAnon en France (voir à Q). Proche du site de désinformation pro-Poutine Réseau International (voir à R). Adresse : strategika*fr.

Strategika51 : blog conspirationniste qui diffuse quotidiennement de fausses informations, particulièrement sur la pandémie de COVID-19 et relaie de la désinformation pro-russe, notamment l’information fallacieuse selon laquelle des laboratoires américains secrets seraient dissimulés en Ukraine. Avec un fort antisémitisme sous-jacent, Strategika51 s’était fait remarqué en août 2020 pour ses prises de positions complotistes au sujet de la double explosion qui avait ravagé le port de Beyrouth (Liban), estimant qu’il ne s’agissait pas d’un accident mais d’un attentat provoqué par Israël. Selon Newsguard, le site de notation des médias, Strategika51 « enfreint gravement les principes journalistiques de base ». Propriété : Wissem Chekkat, chargé des affaires économiques et commerciales pour le Consulat Général d’Algérie à Marseille. Adresse : strategika51*org.

Sud Radio : radio qui assume et appuie la diffusion radiographique de discours et idées de l’extrême droite radicale et institutionnelle. On retrouvera des invités comme Philippe de Villiers ou Verlaine Djeni (cadre du parti LR, proche de Laurent Wauquiez). Depuis 2016, André Bercoff distille à longueur d’ondes les thèses favorites de l’extrême droite. Collaborateur des sites Boulevard Voltaire (voir à B), Riposte laïque (Voir à R), FigaroVox (voir à F) et de l’hebdomadaire Valeurs actuelles (voir à V). Geoffroy Lejeune y a d’ailleurs fait de nombreuses chroniques ainsi que Élizabeth Levy (Causeur, voir à C). Propriété : Christian Latouche (proche de Bruno Mégret, MNR). Adresse : sudradio*fr.

Sylvain Baron : figure de la fachosphère complotiste, Sylvain Baron est un blogueur conspirationniste et un activiste souverainiste. Après avoir milité activement au sein de l’UPR de François Asselineau (voir UPR à U), il initie un mouvement de décrochage des drapeaux européens dans les lieux publics. On retrouve ses interviews sur les médias conspirationnistes Le Cercle des Volontaire (voir Blanrue à B), Meta TV (voir à M) ou encore l’ex-Agence Info Libre de Jonathan Moadab (voir à J). Souvent relayé par le site d’Alain Soral Égalité & Réconciliation (voir à E), il qualifie Dieudonné d’  « humoriste génialissime », allant même jusqu’à l’appeler « messie New Age à la Française ». En 2015, il se rapproche d’Étienne Chouard (voir à E) et des « Gentils virus ». Il prend également part au fallacieux « Mouvement du 14 juillet », une initiative du naturopathe complotiste Eric Fiorile (voir à E) ayant pour objectif de renverser la République. Il confiera en 2017 avoir voté pour Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Le 2 mars 2019, Sylvain Barron participe à une conférence sur le Référendum d’initiative citoyenne (RIC) avec Étienne Chouard. Le 6 janvier 2021, invité au micro d’André Bercoff sur Sud Radio (voir à S), il affirme qu’Alain Soral et Dieudonné ont été « ostracisés et salis », répétant qu’il n’est pas du genre à « salir les personnes », oubliant de préciser qu’il se répand régulièrement en injures sur les réseaux sociaux contre ceux qu’il considère comme ses adversaires politiques. Adresse : sylvain-baron*blogspot*com.

T

Terre Enchantée : sous couvert de « réenchanter les consciences » de ses adeptes par le Yoga et la musique et « d’amener à une énergie fabuleuse qui est celle de l’amour », l’association organise des séminaires où l’on retrouve, entre autres personnalités de la complosphère et, pour certains, des médias d’extrême-droite : Christian Tal Schaller (médecin suisse adepte des « médecines parallèles », reconverti dans l’« urinothérapie », le chamanisme et la désinformation complotiste – Voir Santé Globale à S), Chloé Frammery (chroniqueuse conspirationniste, voir à C) , Francis Lalanne ou encore Thierry Casasnovas (Santé Nutrition, Régénère). Propriété : Claude Brame. Adresse : terrenchantee*com.

Terre & Peuple : mouvement racialiste et païen, xénophobie, nationalisme. Adresse : terreetpeuple*com.

Thierry Meyssan : (néo)nazi notoire dont la signature apparaît souvent dans le journal antisémite Rivarol et sur le site pro-Poutine Réseau International (voir à R). Proche de Frédéric Chatillon, ex-militant du GUD et nostalgique du IIIe Reich. C’est d’ailleurs ce dernier qui l’introduisit en 2006 dans les arcanes de la dictature syrienne, aux côtés de Dieudonné et d’Alain Soral. Mercenaire du mensonge, Thierry Meyssan, qui fut longtemps au service de Bachar el-Assad, s’est récemment réjoui de l’offensive russe et de la prétendue « dénazification » de l’Ukraine, une fake news créée par Vladimir Poutine pour légitimer ses crimes de guerre. (Source : Franc-Tireur). Créateur du Réseau Voltaire (voir Voltairenet à V) et auteur du livre complotiste L’Effroyable imposture qui remettait en question la version officielle des attentats du 11 septembre 2001.

TotalEnergies : une des principales multinationales françaises qui continue à investir massivement dans les énergies fossiles et acteur majeur du lobbying anti-climatique et climatosceptique en France et en Europe. Dès 1971, l’entreprise était au courant de l’impact « potentiellement catastrophique » de ses activités sur le climat et n’a cessé depuis de nier, de fabriquer du doute et de financer des campagnes de désinformation afin de freiner les politiques climatiques. Le 20 octobre 2021, Christophe Bonneuil (Historien des sciences, chargé de recherche au CNRS) déclare sur FranceInter, preuves à l’appui : « Total a participé à la “fabrique du doute” sur le réchauffement climatique ». Cela n’empêche pas le groupe pétrochimique de s’apprêter à ouvrir l’équivalent de 18 centrales à charbon rien qu’avec les projets pétro-gaziers d’ici 2025, alors que l’Agence internationale de l’énergie a démontré qu’il ne fallait plus investir dans de nouveaux projets gaziers ou pétroliers. TotalEnergies continue de consacrer, selon ses propres données, plus de 70% de ses investissements au pétrole et au gaz, alimentant le réchauffement climatique et les vagues de chaleur. L’organisme soit-disant indépendant qui délivre un blanc-seing à TotalEnergies, Transition Pathway Initiative, est pour partie financé par BNP Paribas, une banque spécialisée dans le financement des énergies fossiles. Par ses projets Tilenga et EACOP, TotalEnergies prévoit la construction du plus grand oléoduc chauffé au monde (1 443 km), lequel menace de nombreuses réserves et aires protégées et les deux plus grandes réserves d’eau douce d’Afrique de l’Est, les lacs Victoria et Albert. Au lieu de sonner l’alerte, les compagnies Elf et Total « ont adopté une stratégie qui consistait à semer le doute sur la parole des scientifiques jusqu’au début des années 90 », allant jusqu’à développer un lobbying efficace contre les premières tentatives de politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre et en s’attaquant au projet européen d’écotaxe. Malgré la conférence de Kyoto de 1997 qui débouche sur le premier accord international sur le climat de réduction d’émissions de CO2, les rapports sociétaux et environnementaux de Total de 2002 à 2006 utilisent encore le conditionnel pour expliquer que l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère « serait » à l’origine du changement climatique. Tout en se montrant régulièrement déférent envers l’autorité des travaux du Giec, la major continue d’investir des dizaines de milliards de dollars dans la production pétrolière. Président : Patrick Pouyanné. Adresse : totalenergies*com.

Totale Santé : la société qui a pour objectif de « conseiller dans le domaine de la santé et plus particulièrement des médecines naturelles » est en réalité une maison d’édition Suisse (Lausanne) dédiée à toute santé « alternative », qui publie plusieurs lettres d’information sur ce sujet ; dont Alternatif Bien-Être de Rodolphe Bacquet (Propriété du site : Magali Malvarez), un « anti-biorésistant » (sic) très présent sur les forums de réinformation depuis l’arrivée du Covid. Totale santé est lié à SNI Éditions SA qui en est la maison mère, une seconde maison d’édition suisse spécialisée dans la santé naturelle et les médecines alternatives. Entre articles scientifiques de fond et médecines douces, les quatre portails de « ré-information » surfent dangereusement sur la vague des théories du complot par temps de pandémie. Quatre newsletters : Alternatif Bien-Être (alternatif-bien-etrecom) ; La lettre du Dr Rueff (lettre-docteur-ruefffr) [de l’institut Mirko Beljanski, un nom souvent cité dans la littérature des médecines alternatives – Ndlr] ; Nature & Autonomie (nature-autonomiecom) et Retraite au Soleil (la-retraite-au-soleilcom). Propriété : Sébastien de Dianous de la Perrotine, Magali Mariette Malvarez-Pasche et Sylvain Hascoët. Propose également à la vente des produits diététiques via le distributeur Okinawa & Moi (Paris, VIIe). En France, deux de leurs compléments alimentaires ont déjà fait l’objet d’une fin de commercialisation suite à mise en garde sanitaire pour « dépassement des limites autorisées de pesticides et présence d’oxyde d’éthylène », de quoi réjouir les défenseurs des « alternatives naturelles »… Adresse : totale-sante*com.

TRED : chaîne Youtube créé en février 2021, se pose comme un « média d’info-divertissement qui se propose d’être un outil pour lutter contre le politiquement correct et la pensée unique […] relais de l’information et surtout de la vérité ». Cible prioritairement les jeunes générations, afin de proposer un autre point de vue que les médias traditionnels (dits « mainstream », selon la terminologie complotiste). Véhicule le concept politico-conspirationniste de « deep state » (État profond), concept que l’on retrouve dans la phraséologie des mouvements pro-Trump QAnon (voir à Q). Islamophobie, racisme évident, soutien à Éric Zemmour, Marine Le Pen et au mouvement des Patriotes de Florian Philippot. TRed se revendique — sans aucune ambiguïté — de l’extrême droite et du courant de pensée la « Dissidence ». On retrouve parmi ses soutiens Jordan Bardella (Rassemblement National), le journaliste pro-Trump André Bercoff (voir Sud Radio à S), Kevin Bossuet (polémiste, invité régulièrement sur CNews, voir à C), Alexandre del Valle (docteur en histoire contemporaine de la mouvance identitaire et aux thèses islamophobes), Andréa Kotarac (ex-insoumis, investit par le RN comme tête de liste aux élections régionales de 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes), Julien Odoul (porte-parole du Rassemblement National et Président du groupe RN au Conseil régional de Bourgogne) ou encore Ras-Verlaine Djeni, proche de Marine Le Pen, blogueur d’extrême droite du site Boulevard Voltaire (voir à B), ancien animateur sur la webtélé de « réinformation » La France libre (lafrancelibre*tv), lancée en février 2018 par André Bercoff et l’avocat Gilles-William Goldnadel, chroniqueur à Valeurs actuelles (voir à V). Ras-Verlaine Djeni a été condamné le 14 mai 2019 pour le détournement de 53 000 € de fonds publics lorsqu’il était conseiller Pôle-Emploi.

TV Libertés : rattaché de près à l’OJIM (voir à O), TV Libertés est un portail important de la fameuse « Réinfosphère », la presse dissidente d’extrême-droite. Conspiration, critique des médias, interviewes de personnalités controversées, entretiennent la confusion par la réinformation, pseudo-journalistes (ex. Pierre-Alexandre Bouclay, ancien directeur de publication de “Minute Hebdo”, journal politiquement incorrect d’extrême-droite). Soutiens financiers : Jean Raspail, Renaud Camus, Pierre Descaves (ancien de l’OAS et du FN), Robert Ménard. Propriétés : Philippe Milliau (ancien du Bloc Identitaire), Gilles Arnaud (ex-Front national), Martial Bild (ancien membre du bureau politique du FN), Arnaud Soyez, ex-délégué national à la propagande du FN (ça ne s’invente pas), Élise Blaise et Nicolas Gardères (ex-avocat de Serge Ayoub, du GUD). Adresse : tvlibertes*com.

U

Un Notre Monde : canal Telegram créé par Johann Fakra, également auteur complotiste de OpenYourEyes et Quartier Libre TV, deux autres canaux conspirationnistes. On y retrouve pêle-mêle divers personnalités d’extrême-doite et de la secte QAnon (voir à Q) ; Serge Monast (auteur conspirationniste défendant la thèse du Nouvel Ordre Mondial), Pierre Hillard et Pierre Jovanovic (deux journalistes catholiques intégristes, tendance extrême-droite), Laurent Obertone (voir La Rose Blanche à R), Jean-Pierre Petit (scientifique illuminé qui croit que ses révélations lui viennent d’extra-terrestres, les êtres de Ummo !), Michel Collon (conspirationniste notoire très influent dans la fachosphère sur Internet) ou encore François-Marie Algoud (essayiste et militant royaliste, auteur d’un livre exubérant sur la « démoncratie », un concept des plus délirants). On y retrouve aussi Thaïs d’Escufon (de son vrai nom Anne-Thaïs du Tertre d’Escœuffant), égérie et porte-parole de Génération Identitaire (voir à G) de 2018 à mars 2021.

Une Nouvelle Cité : portail et réseau social conspirationniste, covido-sceptique et « anti-système » créé à l’initiative des Soldats Numériques et des DéQodeurs (voir à D). Les Soldats numériques furent un portail de désinformation influent pendant la crise du COVID-19, né à l’initiative du réseau QAnon (voir à Q), du youtubeur complotiste francophone Fils de Pangolin, et d’autres activistes influents de la complosphère : Shining Soul, Sparta, Se réveiller c’est s’informer, etc. Une Nouvelle Cité est donc naturellement plébiscité par les DéQodeurs et Valérie Bugault (voir à V) sur Telegram. Toutefois, le site qui a pour vocation d’ « offrir une plateforme centralisant les contenus des sources d’informations régulièrement censurées sur les plateformes dites mainstream » ne se limite pas à cela puisqu’il offre de nombreux outils aux « résistants » pour leur permettre de se réunir et de développer leurs actions en dehors d’Internet. Le portail se divise en « espaces » régionaux, censés permettre aux contributeurs de se rencontrer dans la vraie vie. Un espace calendrier diffuse les « rencontres » entre membres de la communauté sur tout le territoire national, ainsi que les réunions et assemblées organisées par les Déqodeurs. Repaire de charlatans et gourous en tous genres, Une Nouvelle Cité a vocation à devenir une nouvelle et importante plateforme conspirationniste. Adresse : unenouvellecite*com.

UPR (François Asselineau) : les témoins de Jéhovah du souverainisme. Son fondateur est François Asselineau. Énarque, fortement mégalomane selon ses ex-collaborateurs et les politiques qui l’ont côtoyé, l’homme rêvait d’un destin national. C’est avec peine qu’il atteindra 0,92% des suffrages en 2017. Sa trajectoire épouse celle de la droite conservatrice et souverainiste. Depuis 2012, son microparti est affiliée à la Dissidence : mouvance complotiste où se croisent rouges-bruns, conspirationnistes du 11 Septembre 2001, admirateurs de Hugo Chavez, fans de Dieudonné et nationaux-socialistes Soraliens (voir Égalité & Réconciliation à E). Récusant tout lien avec l’extrême droite, le mouvement de François Asselineau a pourtant longtemps frayé avec des figures de la complosphère francophone comme lors de ses universités d’automne 2012 où il convia le co-fondateur du Réseau Voltaire (voir à V) Alain Benajam, le blogueur eurosceptique Etienne Chouard (voie à E) ou encore Robert Ménard (Voir Boulevard Voltaire à B et TV Libertés à T)et le bras droit de Thierry Meyssan. Deux ans plus tard, il convoquait Salim Laïbi (alias « Le Libre Penseur », voir à L) et Noël Gérard (alias « Joe Lecorbeau », ex-administrateur des sites Croah*fr puis QuenelPlus*com). Convaincu d’être assez dérangeant pour susciter une conspiration contre lui, il dénonce à l’envi les « machinations politiques » dont il serait l’objet. Adresse : upr*fr.

V

Valérie Bugault : ancienne avocate fiscaliste, elle fut coordinatrice nationale de l’Union populaire républicaine (UPR). Elle est membre depuis plusieurs années d’Égalité & Réconciliation (voir à E), mouvement antisémite pour lequel elle donne régulièrement des conférences. En 2019, elle participe à la Fête du Pays Réel, le rassemblement de Civitas (voir à C) et intervient sur la webTV fasciste TVLibertés (voir à T). Intervenant dans Hold-Up, Valérie Bugault est également membre de l’association BonSens, aux côtés de Martine Wonner, Xavier Azalbert (directeur de FranceSoir), Alexandra Henrion-Caude, etc. Le 12 septembre 2020, six jours après avoir participé au rassemblement royaliste des Journées Chouannes à Chiré-en-Montreuil, elle donne une conférence à Nice sur le thème de la monnaie.

Valérie Devon : néo-nazie française que l’on retrouve derrière la traduction de centaines de contenus négationnistes, antisémites et xénophobes. Dissimulée derrière le pseudonyme de « Valérie Devon », elle a également entretenu des contacts étroits avec le vidéaste français Le Grand Monarque (voir Viva Europa à V). De son vrai nom Valérie Dewonck, elle a collaboré avec Vincent Reynouard (voir Sans Concession à S) et Hervé Ryssen (voir Média Jaune Lorraine et Meta TV à M). Originaire d’Aubange (Belgique), Valérie Dewonck vit avec Claude Popelska au Belize, sur la mer des Caraïbes. (Source : ConspiracyWatch).

Valeurs Actuelles : Promoteur médiatique du discours raciste, atisémite et islamophobe. Tribune du nationalisme-révolutionnaire et soutien historique de Génération Identitaire (Voir à G). Désinformation avérée. Directeur de publication : Erik Monjalous et Geoffroy Lejeune (C8). Adresse : valeursactuelles*com.

Vérité Non Censurée (la) : Canal Telegram. Verbiage informatif antivax, véhicule des théories d’extrême-droite sur le « grand remplacement », les « lobbies juifs », « franc-maçons » et autres fadaises aux relents d’antisémitisme et de conspirationnisme, mythes négationnistes, Great Reset, etc.

Virginie de Araujo-Recchia : avocate fiscaliste du barreau de Paris depuis 2006. À l’été 2021, elle clame haut et fort dans une vidéo que les mesures anti-Covid et le port du masque sont constituants d’un « génocide mondial ». Elle lance avec la complotiste suisse Astrid Stuckelberger et Jean-Pierre Eudier, président de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations (la principale organisation anti-vaccination française, voir Info Vaccin à I), « une commission d’enquête citoyenne internationale » visant à dénoncer une prétendue « campagne expérimentale criminelle ». Lors d’un événemenent co-organisé par l’association Bon Sens (voir à B) dont elle est l’avocate, elle se retrouve aux côtés des figures les plus influentes de la mouvance covido-sceptique et antivax de France et d’Italie, parmi lesquels Giorgio Agamben, Laurent Toubiana, Jean-Dominique Michel, Laurent Mucchielli, Alexandra Henrion-Caude, Ariane Bilheran, Christian Perronne, Xavier Azalbert (voir FranceSoir à F), Idriss Aberkane et Louis Fouché (voir Réinfo Covid à R). Virginie de Araujo-Recchia est aussi l’avocate du conspirationniste et proche d’Ema Krusi (voir à E) Jean-Dominique Michel, et de l’« Association Internationale pour une médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante » (AIMSIB, voir à A). Le 22 mars 2022, elle est arrêtée aux côtés de six autres personnes, dont l’ex-gilet jaune Sylvain Baron, dans le cadre de l’enquête visant le complotiste d’extrême droite Rémy Daillet et ses complices, soupçonnés d’avoir préparé des actions violentes contre les institutions de la République. (Sources : Libération, Marianne, Conspiracy Watch, AFP Factuel).

Viva Europa : portail complotiste européen neo-nazi. Fait la promotion de théories antisémites, islamophobes et complotistes. Le site reprend une charte graphique inspirée de la symbolique celtique/scandinave, chère à l’extrême-droite nosalgique du IIIe Reich. Publie de nombreuses vidéos sur Odyssée. Soutient à la secte complotiste QAnon (voir à Q). La rubrique « les Cahiers d’Aryanité » est un mélange nauséabond d’éloges visuelles et textuelles au nazisme et à Hitler, présenté par Le Grand Monarque, activiste néo-nazi français connu sous les noms de Mathieu Lucario, Matthieu Ducarios, Claude Salverola, Saint Claude 88, The Almighty 88 ou encore The Savoisien (voir aussi Valérie Devon à V). Prônant « la supériorité de la race aryenne », il promeut également des thèses complotistes, négationnistes et pseudo-scientifiques (platisme, complot reptilien, énergie libre, etc.). Adresse : vivaeuropa*info/lca.

Vivre Sainement : média complotiste francophone créé en 2019 et animé par Christophe Bourloton, connu sous le pseudonyme « Chris » (Source : Conspiracy Watch). Cette chaîne de désinformation ne doit pas être confondue avec le site vivresainement.com, qui n’a rien à voir avec cet individu. En novembre 2020, la chaîne est suspendue de YouTube et migre sur Lbry et Odysee. Vivre Sainement relaie des articles et des tweets de personnalités issues de la complosphère dont : Silvano Trotta (voir à S), François Asselineau (voir Génération Frexit à G et UPR à U), Violaine Guérin (voir Laissons les Médecins Prescrire à L), Florian Philippot (ex numéro 2 du FN), Chloé Frammery (voir à C), etc. On notera la diffusion de thèses complotistes en provenance des sites complotistes FranceSoir (voir à F) et Le Libre Penseur de Salim Laïbi (voir à L). Propriété : Christophe Bourloton.

Voltairenet – Réseau Voltaire pour la liberté d’expression : site du pape des théories du complot Thierry Meyssan (voir à T), antisémitisme sous-jacent, entretien le doute dans l’esprit de ses lecteurs par une habile contre-information, proximité avec des régimes autoritaires. Propriété : Thierry Meyssan. Adresse : voltairenet*org.

24HeuresActu : un site bourré de hoax d’extrême droite, comme le remarque Hoaxbuster. Adresse : 24heuresactu*com.

W

Wanted Pedo : sous couvert d’une association soi-disant consacrée à la dénonciation des réseaux pédocriminels, elle évolue dans la mouvance neo-nazie de la « Dissidence française ». Diffuse un nombre significatif de fausses informations et d’articles trompeurs. Fondée en 2014 par Maxime Montaut, un ancien chauffeur routier, l’association Wanted Pedo milite pour la reconnaissance de la pédocriminalité comme « crime contre l’humanité ». Selon elle, « des organisations mafieuses tirent des profits très lucratifs de la vente ou de l’exploitation d’enfants, à des fins de viols, de tortures et de meurtres, par des clients disposant d’importants moyens financiers, liés ou non à des rituels sataniques. » Tout en renvoyant à une vidéo d’Alexandre Lebreton, animateur du blog complotiste MK-Polis, le site accuse régulièrement les journalistes et fact-checkers d’être des « journalopes » (un terme prisé par les complotistes d’extrême droite). A reçu plusieurs soutien des sites d’extrême droite Fdesouche (voir à F), Media-Presse Info, Meta TV (voir à M), TV Libertés (Voir à T) ou Égalité & Réconciliation (voir à E). Fin octobre 2021, Wanted Pedo apporte son soutien au film de Karl Zéro, « 1 sur 5 ». En octobre 2021, celui qui se targuait d’être le défenseur des enfants est placé en détention provisoire pour « complicité de soustraction de mineur ». Il sera finalement libéré le 9 novembre de la même année. Propriété : Maxime Montaut. Adresse : anciennement wanted-pedo*com, le site est devenu wantedpedo-officiel*com.

War on Fakes : site complotiste créé par le Minsitère des Affaires étrangères de Russie. Ce portail, signé par d’obscures « experts » prétendumment apolitiques, prétend analyser les fake news circulant sur les réseaux sociaux et rétablir la vérité. Le hic : les analyses sont grossières, non sourcées, les analyses reprennent les codes des sites de la complosphère et les « rectificatifs » sont bâclés en quelques lignes. Encore un site où l’on se félicite de ne pas être « des moutons » et d’exercer son esprit critique… La réalité est tout autre. (Source : France Inter , 7 mars 2022). Adresse : waronfakes*com.

Wikistrike : friands de théories du complot, contre-information et pseudo-sciences. Très large audience dans son domaine. Wikistrike est à l’origine de la propagation de nombreuses fausses informations à caractère complotiste. Relai d’une propagande confusionniste inquiétante, notamment des articles d’Alain Mirak, du site conspirationniste « On sait ce qu’on veut qu’on sache » ou de Salim Laïbi (voir Le Libre Penseur à L). Le site propose à ses lecteurs le texte des Protocoles des Sages de Sion, l’un des plus célèbres faux antisémites du XXe siècle qu’il présente comme authentique. Enfreint gravement et quotidiennement les principes journalistiques de base. Bien que Wikistrike prétend le contraire, le site est financé par de grosses campagnes de « dons » et par la publicité ciblée Google Adwords. Propriété : Alexander Doyle/Ghislain Hammer (pseudonymes d’un quadragénaire de Seine-Saint-Denis). Chroniqueurs : Pierrick Juillet, Joseph Kirchner. Accointances : Cassiopéens. Adresse : wikistrike*com.

X

Xenia Éditions : société d’édition conspirationniste, tête de pont des pseudo-sciences et des amis de la controverse. Siège social en Suisse, à Sion (sic), dans le canton de Vaud. Président : Slobodan Despot, à qui le bimestriel d’extrême-droite Rébellion (voir Organisation SRE à O) accordait un entretien dans le n°55 de Juillet 2012, p. 17. À édité le livre des avocats du prédicateur de haine Dieudonné, « Interdit de rire » (entre autres).

Y

Yannick Lescure : blogueur et cuisinier youtubeur influent, est aussi figure de la complosphère antisémite et covido-sceptique. Sur Twitter, il se réclamait ouvertement du « national-socialisme ». En parallèle, le blogueur affiche sans complexe sur les réseaux sociaux ses opinions antivax, antisémites et négationnistes, allant même jusqu’à lancer des appels au meurtre de journalistes et de personnalités politiques ! Proche d’Yvan Benedetti (militant d’extrême droite français évoluant dans la sphère néo-fasciste et négationniste), de Cassandre Fristot, condamnée en octobre 2021 à six mois de prison avec sursis pour avoir brandi une pancarte antisémite lors d’une manifestation anti-pass sanitaire et soutien de la complotiste Kler Éclaire, infirmière très active sur les canaux de diffusion Telegram de Réinfo Covid (voir à R). Dans une vidéo parue le 7 janvier 2022 sur sa chaîne « La Place Publique », Yannick Lescure accuse le « coronacircus » et le « Nouvel Ordre Mondial », un mythe cher aux complotistes. Il appelle ouvertement au meurtre de ceux qui sont à la « source du problème », à savoir « les francs-maçons et les juifs ». (Source : Conspiracy Watch).

Z

Zebuzzeo : relaie de multiples articles en provenance de la fachosphère et d’autres sites conspirationnistes internationaux. Attention aux sources ! Théories du complot, contre-information, pseudo-sciences, entretien la confusion dans le public par une habile désinformation. Adresse : zebuzzeo*blogspot*fr.

Zouaves Paris : groupe informel composé d’éléments radicaux issus du groupe union défense (GUD) parisien, et, dans une moindre mesure, d’identitaires et de royalistes de l’Action française. Furent surtout actifs sur Telegram et Instagram (@france_casual).


Dernière mise à jour de l’index : 01/07/2022.

La loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique oblige les éditeurs d’un site à faire figurer leur identité (nom et prénoms, coordonnées, informations concernant l’entreprise, nom du responsable de la rédaction pour les sites publiant des contenus éditoriaux). En ce qui concerne les sites Internet qui ne sont pas à vocation professionnelle, l’éditeur du site peut rester anonyme. Toutes les informations présentées ici proviennent d’Internet et ont été collectées à des fins de transparence et de façon parfaitement légale.

*Absit reverentia vero : « Ne craignons pas de dire la vérité. »
Locution latine attribuée à Ovide, Les Héroïdes, 5, 12.