Charte de déontologie

La Charte de la Bibliothèque Vigilante

Créé en février 2022 pour lutter contre la désinfosphère sur Internet, la Bibliothèque Vigilante se spécialise dans la vérification des faits et la démystification des rumeurs. Le site propose également des articles d’opinion et des analyses pour renforcer la vigilance des internautes et questionner sur les défis induits par la désinformation.

  • Mon travail se base sur l’investigation, les preuves et la Charte de Munich, déontologie fondamentale du journalisme.
  • La Bibliothèque vigilante est un site indépendant et dépourvu de publicité.
  • Ce site ne publie que des informations d’intérêt général, vérifiées auprès de plusieurs sources, indépendamment des éventuelles pressions exercées à notre égard.
  • Le Responsable de publication s’engage à ne jamais divulguer d’éléments sur la vie privée des personnes, à l’exception des données publiques que nous trouvons sur Internet (infos de propriété des noms de domaines, données de la CNIL, INPI, etc.).
  • De plus, le site distingue de façon claire et précise les faits des opinions.
  • Il apporte des outils nécessaires à l’analyse et la compréhension de l’information en général,
  • Son auteur pense que la représentation de notre monde et notre capacité à vivre ensemble repose depuis toujours sur les actes de groupes d’individus qui s’interrogent, qui s’interpellent, se questionnent, se rencontrent et échangent.
  • Clair Roger déclare toujours travailler de manière indépendante, sans aucun conflit d’intérêt ni intéressement privé de quelque nature.
  • Selon la charte des devoirs des journalistes, ce site tient la calomnie, les accusations sans preuves, l’altération des documents, la déformation des faits ou le mensonge pour les plus graves fautes professionnelles.
  • Le Responsable de publication ne commet pas le plagiat, et cite toujours les confrères ou les sources dont nous reproduisons un texte quelconque.
  • Je ne confonds pas mon rôle avec celui de la police.

Charte de Munich

La Rédaction de la Bibliothèque vigilante s’engage à respecter au mieux les dix devoirs énoncés dans la Charte de Munich du 24 novembre 1971.


À l’origine formé à la « communication visuelle », je conserve à l’esprit qu’un bon communicant n’est pas forcément un bon journaliste… et réciproquement ! Ainsi, pour quiconque n’est pas diplômé d’une école de renom, le fait de travailler auprès de pairs ; journalistes, rédactrices, relecteurs, pigistes, enseignantes et chercheurs m’apparaît comme étant non seulement formateur, mais surtout essentiel. N’étant pas journaliste, mon premier devoir — difficile et, j’ose le mot « dangereux » — n’est donc pas simplement de respecter les faits, mais aussi d’apprendre à respecter la « vérité » et le droit que le public a de la connaître.

Déclaration d’intérêts :

Clair Roger, auteur indépendant engagé dans la lutte contre la désinformation sur Internet, le complotisme et les dérives sectaires et autoritaires, a toujours travaillé de manière indépendante, sans aucun conflit d’intérêt ni intéressement privé de quelque nature. Consulter la page À propos de la Rédaction pour en savoir plus.

Droit de réponse

Conformément à la loi, un droit de réponse est proposé à toute personne nommée ou désignée dans un article paru sur le site. Notez cependant que sa publication sur notre site dépend exclusivement de notre libre appréciation. Dans le cas où le droit de réponse ne serait pas correctement exercé ni rédigé, nous nous réservons le droit de ne pas le publier.

Contenu erroné

La rédaction de la Bibliothèque vigilante s’engage à corriger toutes informations qui s’avèrent être erronées. Les internautes peuvent signaler les contenus qui leur semblent inexacts, en contactant le Responsable depuis cette page.


Dernière modification : 28 septembre 2022.